Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Rockets donnent la fessée aux Nuggets

Dans ce duel de haut de tableau à l’Ouest, les Rockets voulaient marquer les esprits, et une fois n’est pas coutume, c’est en défense que Houston a été le plus impressionnant contre Denver (112-85). James Harden (38 points) a encore été infernal offensivement, épaulé par un Clint Capela en double double.

Gary Harris ouvre le bal d’un tir dans le coin et Denver démarre sur de bonnes bases, avec Nikola Jokic qui caviardise Paul Millsap notamment. En face, James Harden se met rapidement à l’ouvrage avec un layup musclé et une passe pour le alley-oop de Clint Capela. Jamal Murray est particulièrement inspiré avec une réussite dos au cercle en pénétration et cet autre panier avec la planche, et la faute ! Denver tient la dragée haute aux Rockets à Houston avec +6.

Un deuxième quart-temps à sens unique

Mais cet écart est effacé d’un revers de veston, avec Harden de loin, puis un contre suivi du alley-oop pour Capela qui galope toujours autant ! Il faut deux flèches de Rivers et Shumpert pour sauver les Rockets d’un débours important après le 1er quart (25-23). La suite est plus appropriée. Houston démarre le 2e quart par un 10-2… qui se transforme en fait en 23-7 !

Les Rockets tournent soudainement à plein régime. Ils débutent sur un 10-2 qui est en fait un 18-4 à cheval sur les deux quart-temps. Alors que Nikola Jokic se casse les dents sur la défense de PJ Tucker, Houston déroule ! Austin Rivers se paye Gary Harris sur un crossover suivi du panier plus la faute. Tucker rentre de loin et Harden lui emboîte le pas. Les Rockets passent ainsi un 23-7 pour entamer la période, une véritable fessée dont un gros dunk du barbu (qui s’en tient le nez). Encaissant 40 points en 2e quart, et un nouveau dunk de Capela en ligne de fond et en « double pump », Denver accuse le coup à la pause avec Jokic toujours en galère (62-44).

Un finish en roue libre

James Harden s’infiltre sans vraiment de résistance pour relancer l’action en troisième quart, une vision d’horreur pour Mike Malone. Jokic et Murray essaient bien de combler les brèches mais Chris Paul se met enfin en route offensivement et Eric Gordon garde la main chaude. L’écart des texans flirte avec la vingtaine et l’atteint allègrement avant le dernier quart : +22, après un layup arc-en-ciel d’Austin Rivers (87-65).

Rien ne peut arriver à la troupe de Mike D’Antoni quand Iman Shumpert récupère un 3-points qui prend la tranche pour enfiler un layup facile. Les Nuggets n’y sont plus et le drapeau blanc a été hissé, les seconds couteaux insérés pour terminer le travail. James Harden frappe de loin pour arriver à 38 points et Clint Capela (17 points, 15 rebonds) s’accroche encore aux lustres après un rebond offensif : la démonstration de force est totale.

Les Nuggets, déjà giflés à Indiana, n’ont jamais su réagir après le deuxième quart autoritaire de Houston (112-85).

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *