NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Pour Bob Myers, les Warriors savent désormais gérer la pression médiatique

Les Warriors ont retrouvé la première place de la conférence Ouest et les problèmes du début de saison semblent désormais de l’histoire ancienne. Malgré tout, les rumeurs d’un départ de Kevin Durant l’été prochain se font de plus en plus pressantes.

Beaucoup d’observateurs ont ainsi cru voir dans le trade de Kristaps Porzingis les certitudes des Knicks quant à la volonté de KD de les rejoindre lors de la free agency. Une prophétie qui ne repose pour l’instant sur rien de concret. Mais ce bruit médiatique qui gonfle peut-il finir par gêner Golden State, et en particulier Kevin Durant ?

« Non », assure Bob Myers, le GM du club. « Encore une fois, ça pourrait être le cas si nous avions une équipe plus jeune, ou si nous avions une équipe qui n’a pas traversé tant d’épreuves. Peut-être lors de la saison 2014-2015, parce qu’on n’était pas préparé à ce genre de choses. Mais désormais, on a des gars qui sont habitués à tout ça ».

Pourtant, Kevin Durant évite les journalistes depuis le transfert de Kristaps Porzingis. D’habitude l’un des joueurs NBA les plus abordables pour la presse, voilà donc sept jours qu’il s’éclipse des vestiaires avant que les reporters n’arrivent.

Et lorsqu’il est obligé de passer devant les micros, il écarte toutes les questions au sujet des rumeurs et de la free agency.

Est-ce vraiment un signe au sujet de son avenir, comme certains l’affirment ? Ou plutôt une façon de se protéger du bruit médiatique que toute réponse mal contrôlée pourrait engendrer ? On se souvient qu’après son altercation avec Draymond Green, Kevin Durant avait mal vécu d’être interrogé encore et encore sur un épisode dont il n’était pas responsable.

D’après Bob Myers, il n’y a d’ailleurs pas plus de tensions dans le vestiaire actuel des Warriors que lorsqu’il a été nommé en tant que GM de l’équipe. Il y a simplement davantage de monde pour en parler…

« Personnellement, je ne sens pas nécessairement de tension accrue dans le vestiaire. Je n’ai pas l’impression que ça fait désormais partie de notre culture. Je pense que c’est dû au fait qu’il s’agit d’une équipe qui fait l’objet d’un examen minutieux depuis trois ou quatre ans, et qui fait l’objet d’une large couverture médiatique… Steve (Kerr) est l’intendant de notre navire, pour ce qui est de garder notre vestiaire solide et serein. Ce n’est pas facile, c’est même difficile. Mais de mon point de vue, je ne pense pas que c’est quelque chose qui s’est installé. »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *