Matchs
hier
Matchs
hier
GIA155
LEB157
Pariez en ligne avec Unibet
  • DET6.45MIL1.06Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Sans Kyrie Irving, les Celtics misent sur la défense pour se défaire des Nets

Deux jours après sa défaite contre Golden State, Boston redresse la barre à domicile contre Brooklyn grâce à une défense de fer (112-104).

Aucun point n’est inscrit durant les sept premières possessions du match, mais Boston débloque la situation avec fracas : Marcus Smart, Terry Rozier, Al Horford et Marcus Morris inscrivent quatre 3-points de suite ! Étouffés par la défense locale, les Nets ne s’en sortent pas. Et l’impitoyable Marcus Smart enchaîne un 3-points, une interception, et un autre tir primé pour forcer Kenny Atkinson à prendre un deuxième temps-mort déjà (23-10). La réponse de ses hommes doit le satisfaire : ils enfilent un 10-0 en 2 minutes, et c’est Brad Stevens qui prend un temps-mort.

La « block party » d’Al Horford

Et si ses joueurs ont bien répondu aussi en gardant 9 points d’avance au terme du premier quart, ils n’arrivent pas à conserver cet écart : les Nets en veulent plus désormais et D’Angelo Russell se charge de ramener son escouade à égalité (42-42). Al Horford vient alors bousculer la sienne avec un nouveau contre sur Rodions Kurucs – son sixième déjà ! – et un dunk de l’autre côté. Boston enchaîne un 14-2 dans la foulée, dont 12 pour le duo Brown-Baynes, pour basculer à +10 (60-50).

Brad Stevens est le premier à rappeler ses hommes après la pause : Al Horford est trop seul sur son chantier et D-Lo vient de ramener son équipe à -3. Et le meneur récidive de loin pour égaliser, puis pour passer devant ! Les C’s se reposent alors encore sur un Al Horford survolté pour reprendre la tête, puis Jaylen Brown passe 7 points aux Nets, mais ces derniers sont omniprésents au rebond offensif et il suffit d’un tir primé avec la faute de Carroll pour qu’ils recollent.

Les Celtics redressent la barre dans le dernier quart

Les Celtics décident alors de monter d’un cran en défense après les 38 points encaissés dans le troisième quart, et vont chercher à leur tour les rebonds offensifs nécessaires pour enfiler un 11-0 opportun (102-90). Ses hommes multipliant les marchers et les balles perdues, Kenny Atkinson tente une mise au point, inefficace.

Terry Rozier marque un 3-points important en sortie de temps-mort pour mettre Boston à +11 avec 5 minutes sur l’horloge. D’autant que l’étau s’est encore resserré en défense et que D’Angelo Russell est coincé sur le banc. Face à des Nets accrocheurs, les Celtics ont égalé leur record de contres sur une partie (16) dont 6 pour le seul Al Horford, auteur également de 14 points et 11 rebonds. Marcus Smart s’occupe des interceptions avec 5 « steals » pour aller avec ses 21 points, autant que Jaylen Brown, et Boston limite Brooklyn à 16 points dans le dernier quart pour s’imposer 112-104.

Le Garden peut fêter la belle victoire de ses protégés, avant la réception des Hornets après demain. Alors que les Nets doivent enchaîner dès ce soir face aux Bulls.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Brooklyn Nets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés