News

Le père d’Enes Kanter risque jusqu’à 15 ans de prison en Turquie

Si Enes Kanter patiente à New York en attendant de savoir s’il doit activer sa « player option » ou tester le marché, le gouvernement turc ne l’a pas oublié. Après avoir vu son passeport annulé et avoir failli être extradé vers la Turquie, c’est désormais son père qui est dans le viseur des autorités.

D’après la presse turque, la justice du pays réclame jusqu’à 15 ans de prison contre Mehmet Kanter, après une enquête qui a fouillé dans ses contacts téléphoniques et déterminé que le professeur d’histologie a eu des échanges avec 127 membres supposés du mouvement Gülen, dont 57 utilisaient la messagerie cryptée ByLock.

Mehmet Kanter est donc accusé « d’appartenance à une organisation terroriste ».

Actuellement, le père du basketteur n’est pas en Turquie mais il risque d’être mis en prison lors de son retour. Pour Enes Kanter, violent critique du président Recep Erdogan et soutien de son adversaire Fethullah Gülen, il s’agit d’une nouvelle tentative d’intimidation de la part du gouvernement d’Ankara.

« Peu importe ce qui arrive. Je vais continuer de me battre pour les droits de l’hommes et la liberté d’expression. La justice et la démocratie sont au-dessus de tout », assure-t-il dans un communiqué. « Je vais défendre ce en quoi je crois. J’essaie simplement d’être la voix de tous ces innocents. »

Mehmet Kanter s’était pourtant publiquement désolidarisé des propos de son fils sur Recep Erdogan, écrivant même une lettre d’excuses au président turc tout en affirmant n’avoir plus aucun contact avec le joueur des Knicks.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *