Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Kevin Durant raconte comment il a été séduit par les Warriors

Pour recruter Kevin Durant et réussir un des plus gros coups de l’histoire NBA, les Warriors ont sorti l’artillerie lourde en 2016.

La rencontre avec le MVP 2014 n’a pas été préparée à la légère et les champions 2015 ont ainsi débarqué dans les Hamptons avec les dirigeants Joe Lacob, Kirk Lacob et Bob Myers, puis le coach Steve Kerr, et enfin les All-Stars Stephen Curry, Draymond Green, Klay Thompson et Andre Iguodala.

Un premier très bon point pour les Warriors.

« Je savais que les quatre Warriors allaient venir », raconte Kevin Durant. « Mais on ne sait jamais, un des gars pourrait avoir des soucis de transport, un problème d’avion. Donc je savais qu’ils allaient venir, mais je ne m’y attendais pas. Peu importe ce qui allait arriver, je voulais au moins parler à plusieurs joueurs, Bob et Steve. Mais ils sont tous venus, ils ressemblaient à une famille. C’était assez cool. »

L’ailier du Thunder est impressionné par les Warriors, mais il reste un peu interloqué par la démarche de la franchise.

« Ma première question fut, après avoir gagné le titre puis perdu un Game 7, pourquoi me voulez-vous dans votre équipe ? Tout le monde m’a regardé comme si j’étais fou. Ils pensaient l’inverse : pourquoi ne pas me vouloir ? Ce serait unique. Je voulais faire partie de quelque chose de spécial et c’était parfait. Tout le monde pensait comme moi, il n’y avait pas d’ego. »

Touché par la reconnaissance de ses pairs

Visiblement en manque de reconnaissance et après sans doute la plus grande déception de sa carrière – avec les Finals 2012 – puisqu’il venait de gâcher une avance de 3-1 contre les Warriors en finale de conférence, cet entretien a gonflé la confiance du quadruple meilleur marqueur de la ligue.

« À ce moment de ma carrière, je ne savais pas comment les gens appréhendaient mon jeu. Je savais que j’étais bon, que je bossais dur mais j’avais besoin de cette confirmation de mes pairs, des équipes, des GM, des gens qui sont vraiment dans ce sport, pour m’aider à me sentir mieux, à avoir davantage confiance en moi. Donc, quand ils sont venus, qu’ils ont mis des choses de côté pour cet entretien, c’était incroyable. La meilleure formation de la ligue, parmi les meilleurs joueurs du monde, me voulait dans leur équipe. »

La réunion de ces deux forces était donc inévitable. « Je voulais les rencontrer, savoir si j’avais envie de jouer avec eux. Dès qu’on s’est assis, qu’on a discuté directement, j’ai saisi que j’avais besoin d’aller avec eux. Tout le reste fut la cerise sur le gâteau. Quand ils sont partis, j’étais déjà convaincu. »

Un sentiment partagé par le coach. « Après un certain temps, les cinq joueurs sont sortis et je pense que c’est à cet instant que l’affaire a été pliée », se souvient Steve Kerr. « Ils ont laissé les affaires de boutique à l’intérieur pour parler boulot. »

Et depuis, avec un titre en 2017 et une avance 2-0 dans ces Finals 2018, ils le font plutôt bien…

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Golden State Warriors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés