Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Test de chaussures – La Kobe AD Mid

Toujours très attendus, les modèles de la ligne Kobe Bryant alternent le bon et le moins bon ces dernières années. On restait sur une bonne impression de la Kobe AD NXT. Dans un style beaucoup plus classique, la version AD Mid a fait son arrivée à la rentrée. Les deux chaussures n’ont quasiment rien en commun, en dehors de leur nom.

DeMar DeRozan et de nombreux joueurs NBA ont adopté la Kobe AD Mid. Pourtant, cette nouveauté a eu du mal à nous convaincre.

CONFORT GÉNÉRAL

Si le daim a un aspect plutôt premium à l’extérieur, la tige n’est pas très épaisse, et plus raide que des matériaux modernes comme le Flyknit et les autres textiles. Surtout, la languette est bien trop fine, et serrer les lacets trop fort assure de se faire lacérer le coup de pied. Il faut donc trouver un équilibre, mais cela n’aide pas le maintien.

On est dans une ambiance sportive, sans trop de rembourrage, mais le pied est en place de manière naturelle et la chaussure peut se faire oublier… si on ne fait pas partie des joueurs qui aiment serrer leurs lacets très fort.

Note : 7/10

AMORTI

La Kobe AD Mid est posée sur une semelle Lunarlon, avec une poche Zoom Air au talon. Et le résultat est plutôt agréable. Sous l’avant-pied, c’est à la fois ferme et légèrement répondant, idéal pour les joueurs rapides, car on garde une excellente stabilité, tout en bénéficiant d’un amorti présent et d’une dose de court feel. À l’arrière, c’est aussi souple et agréable, pour bien encaisser tous les chocs.

Ce n’est pas une chaussure pour les costauds, mais cette configuration fonctionne très bien pour le public visé : les meneurs et arrières.

Note : 8,5/10

TRACTION

Si les conditions sont excellentes, pas de soucis. Si la poussière s’en mêle, c’est un peu plus compliqué. Pour Monsieur-Tout-Le-Monde, le résultat est donc une semelle parfois inconstante. Heureusement, dans la majorité des cas, l’accroche est là. Avec un caoutchouc un peu plus souple, façon Kobe 9, cela aurait sûrement été un peu mieux.

Note : 7/10

MAINTIEN ET STABILITÉ

Il est ici nécessaire de séparer cette catégorie en deux notes. Pour ce qui est de la stabilité, aucun problème. La semelle est large, avec un petit « aileron » à l’extérieur du pied. L’amorti ferme mais réactif permet que le pied ne s’enfonce jamais trop. Les appuis sont donc assurés.

C’est sur le maintien que c’est moins évident. La tige ne recouvre pas parfaitement le pied, comme peut le faire la NXT par exemple. Il y a un peu d’espace dans la partie avant, au-dessus des orteils. Et comme le laçage serrait trop le pied, il a été difficile de trouver un bon compromis pour être totalement verrouillé. Dommage, parce que la plaque en fibre de carbone joue son rôle pour empêcher les torsions, et que la partie arrière tient le pied malgré un renfort talon souple. Les matériaux résistent aussi pour contenir les changements de direction. Mais le souci des lacets et de cet espace dans la toebox sont vraiment problématiques. Ça n’a jamais été dangereux, mais on n’a pas réussi à être totalement à l’aise.

Note stabilité : 9/10
Note maintien : 5/10

FINITION ET DURÉE DE VIE

Avec son aspect daim et similicuir, la Kobe AD Mid a des allures de chaussure lifestyle. Pour le look, en tout cas. Car les matériaux ont quand même rapidement souffert. On a même brulé un petit espace de daim en à peine trois heures de jeu (photo ci-dessus), qui a totalement fait disparaitre la fine couche de daim pour révéler du plastique. C’est donc joli, mais pour combien de temps ?

Note 7/10

VERDICT

Cette chaussure n’est pas à la hauteur de son prix. Les matériaux fragiles, mais surtout son maintien trop approximatif et sa languette trop fine ne le mettent pas dans les standards du haut de gamme actuel. Et si les notes dans la plupart des catégories sont bonnes, les points faibles de la Kobe AD Mid plombent sa note générale.

L’amorti et la stabilité nécessaires pour contenter les joueurs rapides sont bien là. Mais d’autres chaussures proposent la même chose avec plus de confort et de maintien.

Note : 13/20

Poids de la chaussure (pointure 45) : environ 381 grammes

Prix : 160 euros sur le Nike Store


Barème de notation :

– moins de 10/20 : déconseillée
– entre 10 et 15 : des défauts qui pourront en stopper certains mais des qualités qui en charmeront d’autres
– au-dessus de 15 : paire approuvée et recommandée !

Le classement (provisoire) 2017-18 des tests Basket USA

– Adidas Crazy Explosive – 17,5/20
Air Jordan XXXII – 17,5/20
– Nike Hyperdunk Flyknit – 17/20
Adidas Dame 4 – 17/20
– Jordan Super.Fly 6 – 16/20
– Nike Hyperdunk Team – 15/20
– Nike Kobe AD Mid – 13/20

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés