News

Malcolm Brogdon, le pari gagnant de Jason Kidd

Dec 1, 2016; Brooklyn, NY, USA; Milwaukee Bucks guard Malcolm Brogdon (13) advances the ball during the first quarter against the Brooklyn Nets at Barclays Center. Mandatory Credit: Anthony Gruppuso-USA TODAY Sports ORG XMIT: USATSI-323910 ORIG FILE ID: 20161201_kek_ag9_084.JPG

En lançant dans son cinq majeur le rookie Malcolm Brogdon, Jason Kidd a tenté un coup de poker gagnant puisque l’arrière tourne à 13.7 points, 6.5 passes et 4.8 rebonds sur les six dernières rencontres.

Tout en maîtrise, le remplaçant de Matthew Dellavedova fait preuve d’une maturité impressionnante, forgée par quatre saisons universitaires à Virginia. Une expérience NCAA qui s’est transformée en inconvénient le soir de la Draft où son âge « avancé » pour un rookie (24 ans depuis décembre 2016) a peut-être refroidi certaines équipes.

« La Draft n’est jamais parfaite », concède Jason Kidd au site de la NBA. « Malcolm est un joueur de basket. Parfois, être plus vieux peut vous handicaper, pour je ne sais quelle raison. Tout le monde, enfin certaines équipes, veut des jeunes. Je pense que le plus important, c’est l’adaptation. »

Sélectionné en 36e position, au second tour, il apparaît aujourd’hui comme LE « steal » de cette draft.

« Est-il sous-estimé ? Je ne sais pas. Je pense que beaucoup d’équipes étaient intéressées. »

Mais aucune n’a franchi le pas. Pour le plus grand plaisir de Malcolm Brogdon qui, même s’il est rookie, a deux ans de plus que Giannis Antetokounmpo ou encore Jabari Parker.

« Milwaukee faisait partie des équipes où je voulais atterrir, que ce soit au premier ou au second tour », raconte le joueur.

Pour une raison simple : Jason Kidd.

« Il est peut-être le meilleur meneur, et l’un des meilleurs joueurs de tous les temps. Jouer au même poste que lui, c’est énorme. J’apprends énormément. Je ne pouvais pas espérer apprendre plus de quelqu’un d’autre. »

Cette nuit, face aux Spurs et un Tony Parker en grande forme, Malcolm Brogdon a confirmé qu’il n’était pas un arrière polyvalent. C’est aussi un joueur clutch et c’est lui qui va inscrire les quatre derniers points du match pour offrir l’exploit à des Bucks épatants.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *