NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
DAL
BOS2:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Lakers toujours actifs sur le marché ?

NBA: Indiana Pacers at Los Angeles Lakers

Cet été, les Lakers ont principalement investi sur trois joueurs, Timofey Mozgov (65 millions sur 4 ans), Luol Deng (72 millions) et Jordan Clarkson (50 millions), tout en conservant Tarik Black, Marcelo Huertas et en héritant de Jose Calderon. Malgré ces frais, la franchise conserve une enveloppe importante, estimée à 13.2 millions de dollars si Nick Young finit par être coupé.

En effet, ni Tarik Black, Marcelo Huertas et Brandon Ingram n’ont encore officiellement signé, une manoeuvre des dirigeants pour conserver tant que possible cette manne financière.

D’après Basketball Insiders, proche de la franchise, les Lakers aimeraient profiter de cet argent pour se renforcer par un nouvel échange, à l’image de celui de Jose Calderon et ses 7.7 millions de dollars de salaire. L’Espagnol a ainsi permis à la franchise d’obtenir en supplément deux tours de draft.

Un échange imminent ou le statu quo pour une saison ?

Et comme la hausse du salary cap sera bien moins élevée que prévu en 2017, le contrat du meneur espagnol reprend de l’intérêt. Beaucoup de franchises ont dépensé leur enveloppe et à l’aube d’une prochaine intersaison prometteuse en termes de free agents, un contrat expirant aussi élevé peut se révéler judicieux pour s’offrir un peu d’air financier, une fois la saison terminée.

Quant à l’impact financier d’un élément comme Jose Calderon, il est faible : son contrat disparaîtra des registres et comme la deuxième année de contrat de Mozgov, Deng et Clarkson est moins élevée que la première, Los Angeles pourrait encore avoir plus de 30 millions de dollars à dépenser l’été prochain.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *