Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
ORL96
UTH89
CHA50
LAL58
DET57
BOS58
MEM13
HOU18
SAS
CHI2:30
OKC
LAC3:00
PHO
MIN3:00
News

Becky Hammon, pionnière pour les uns, simplement coach pour Gregg Popovich

Becky HammonDepuis son arrivée chez les Spurs il y a un an, Becky Hammon fait régulièrement les bonnes feuilles de la presse en sa qualité de première femme assistant-coach d’une équipe NBA. Un phénomène encore plus marqué depuis son titre en summer league. Or, si l’ancienne star WNBA a la confiance de la direction de San Antonio, c’est avant tout pour ses talents de stratège et de meneuse d’hommes. Interrogé à son sujet par la radio californienne KNBR, Gregg Popovich a pris soin de le rappeler.

Gregg Popovich : « On ne pense pas au fait que ce soit une femme »

« C’était devenu énorme lorsque nous l’avons engagée, et ça l’est encore plus depuis la summer league. » a t-il commenté. « Mais on ne pense même pas à tout ça. Je l’ai embauchée car elle a fréquenté mes sessions de travail durant un an en raison de sa blessure. Elle a des avis, et des avis solides, sur le basketball. C’était évidemment une grande joueuse. En tant que meneuse, c’était une leader, fougueuse, intelligente et nos gars l’ont simplement respectée.  Elle coache chez nous, et elle dirige des entraînements. C’est pour ça qu’elle coache à plein temps et que nous lui avons donné l’opportunité de coacher en summer league. C’est une coach et elle est bonne dans ce domaine. »

Et tant pis si les Spurs donnent de nouveau l’image d’une franchise atypique et innovante. Pour Gregg Popovich et le reste du staff, il n’y a même pas eu de débat. Pour les Spurs, elle était la meilleure, et peu importe qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme.

« Je pense que certains considéraient cela comme une sorte de tendance, comme si nous essayions d’être sympa »soupire t-il. « Je suis heureux qu’elle soit là. Je respecte ses opinions. J’apprécie les échanges avec elle et quand elle a coaché l’équipe de summer league, il s’agissait avant tout de développement (des joueurs). Cela donne certes une chance au coach d’entraîner, mais la véritable raison de sa présence était surtout d’observer nos choix de draft ou nos free-agents que nous pourrions développer afin d’intégrer l’équipe. C’était son objectif et elle a accompli un excellent travail en faisant jouer les gars comme nous le voulions. »

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *