News

Kevin McHale raconte pourquoi il a transféré Kevin Garnett aux Celtics

NBA: Houston Rockets at Miami HeatEn 2007, Kevin Garnett est transféré par les Wolves, après des années de services infructueux. Une situation qui rappelle forcément celle de Kevin Love cet été. Kevin McHale, chargé de trouver une contrepartie intéressante pour le « Big Ticket », il y a sept ans, se souvient des difficultés.

« Quand j’ai su qu’on allait échanger Kevin, j’ai bien sûr appeler tout le monde », raconte-t-il. « Mais il y avait tellement de positions différentes. Plus de 20 équipes nous ont dit qu’il ne re-signerait pas chez elles et qu’elles ne pourraient pas le garder. D’autres équipes n’avaient de contrepartie intéressante et d’autres étaient juste dans une phase différente, nous expliquant que leur équipe était trop jeune pour lui ».

Il n’y avait donc pas tant de choix que ça.

« Il n’y avait que quatre ou cinq équipes avec tous les paramètres, des équipes qui se disaient qu’elles étaient assez bonnes et qui étaient prêtes à monter un trade. Danny Ainge venait de récupérer Ray Allen et il avait besoin d’une autre pièce. Les Lakers avaient Kobe et le reste de leur effectif, donc ils avaient les pièces également. Mais c’était assez incroyable de voir que, d’un coup, il ne restait plus beaucoup de choix. Je l’ai dit au propriétaire parce qu’on parlait d’un fantastique joueur. Mais quand on parle de contrats à plus de 20 millions de dollars et qu’on regarde la situation des équipes, ça devient beaucoup plus compliqué ».

En gros, il n’y avait que deux offres concrètes pour Kevin Garnett à l’époque : celle des Celtics et celle des Lakers.

« Il y avait deux échanges possibles. Un pour Andrew Bynum, mais j’avais peur de ses genoux, et un pour Big Al, en plus de choix de Draft et d’autres joueurs. J’aimais beaucoup Andrew Bynum comme joueur. J’aimais aussi beaucoup Al parce qu’il était meilleur offensivement mais Andrew Bynum… J’avais trop peur de ses genoux et de tout ce que ça entraînait ».

Une vision révisionniste de la part de Kevin McHale ?

Comme souvent dans ces cas-là, les dirigeants revisitent un peu l’histoire à leur sauce et c’est sans doute le cas pour Kevin McHale. Même s’il avait eu une petite alerte au genou lors de ses années lycée, en janvier 2005, Andrew Bynum n’était pas considéré comme un joueur fragile en 2007 et les Nets avaient même proposé un trade pour le récupérer en échange de Jason Kidd la saison précédente.

Dans son livre, « Eleven Rings », Phil Jackson a d’ailleurs une version différente de ce trade raté. Kobe Bryant venait de critiquer Jerry Buss et laissait alors entendre qu’il voulait quitter les Lakers.

« Il y avait une grosse possibilité de transfert en vue qui avait le pouvoir de faire changer d’avis Kobe et de l’inciter à rester », raconte le Zen Master. « C’était un deal avec Minnesota pour obtenir l’ailier fort Kevin Garnett. Mon espoir était que Garnett soit un bon coéquipier pour Kobe et que cet ajout au cinq calme Kobe et l’incite à se réinvestir dans l’équipe. En plus, faire venir Garnett nous mettait en position de viser le titre à nouveau. Mais le transfert tomba à l’eau à la dernière minute, quand Boston fit une offre que Minnesota et Garnett jugèrent plus attractive. Des années plus tard, Garnett admit qu’il n’était pas favorable au deal avec Los Angeles en grande partie à cause du mécontentement de Kobe au sujet de l’équipe ».

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *