NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
BOS
IND1:30
TOR
HOU1:30
DET
SAC2:00
MIA
UTH2:00
CHI
PHO2:00
MEM
LAC2:00
OKC
ATL2:00
GSW
CHA4:00
LAL
POR4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • BOS1.71IND2.2Pariez
  • TOR1.27HOU4.1Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Charlotte – Memphis : Mortal Kemba !

Charlotte souffle un vent de fraîcheur dans cette conférence Est. Et son 4e succès de rang acquis cette nuit face à Memphis (92-89) vient donner un peu plus de crédit à la franchise de Michael Jordan qui attend toujours les renforts de Gary Neal et Luke Ridnour. Fantomatique la veille, Kemba Walker a sorti un match à la hauteur de son talent et de sa hargne (31pts, 8 rbds, 5 pds). Sans trembler au lancer-franc en fin de partie, il a également eu le brin de chance qui a fait la différence, lorsque son adversaire direct Mike Conley, a manqué à trois reprises le tir de l’égalisation.

« Comme des chiens », les Bobcats sont donc allés la chercher, cette précieuse victoire contre Memphis. Avec des armes différentes de la veille, et un Al Jefferson moins à son aise face à la paire Randolph-Gasol, Charlotte s’est d’abord appuyé Kemba Walker (12 pts en 1er quart), virevoltant à l’intérieur et en réussite à 3 points pour faire la course en tête (28-19). En attendant Ridnour et Neal, ce sont Pargo et Gordon qui créaient pour la second unit, et Bismack Biyombo en profitait pour marquer son territoire.

Memphis en tête à la pause

Avec Kosta Koufos et son compatriote Nick Calathes (qui n’a de rookie que le nom), Memphis rattrapait son retard et passait même devant, sur un coast-to-coast de l’imprévisible Tony Allen, avec la faute en prime (36-38). Charlotte lâchait du lest, et Gasol ne se faisait pas prier pour saler l’addition et offrir 6 longueurs d’avance aux Grizzlies à la mi-temps (42-48). De plus en plus en souffrance sur jeu placé, les Bobcats survivaient grâce à leurs rebonds offensifs, et surtout leurs nombreux paniers inscrits en 2nde chance en 3e quart.

Toujours aussi volontaire avec 8 points et 3 passes dans le 3e acte, Kemba Walker allait réussir une séquence décisive qui réveillait ses coéquipiers. Embrouillé par Calathes qui lui piquait la gonfle, Walker revenait à 200 à l’heure pour anticiper la passe de Calathes pour Allen en contre-attaque, et filait à nouveau vers le cercle avant de décaler Tolliver pour un 3 points salvateur. Ce dernier remettait le couvert, toujours dans le corner, et lançait un 15-2 décisif qu’il clôturait par un nouveau missile (82-69). Avec toute la bonne volonté du monde, la traction arrière Conley-Lee faisait le max pour faire trembler Charlotte une dernière fois.

Conley laisse passer ses chances

Plein de sang froid, Conley piégeait même Walker pour scorer tranquillement et faire passer les Grizzlies devant à 50 secondes du terme. Mais Kemba Walker a retenu la leçon de la veille, et cette fois, il ne tremblait pas depuis la ligne de réparation, rendant un parfait au final. Conley a pourtant eu trois occasions de forcer une prolongation. A deux points d’abord, pour un tir à 4 mètres ouvert qui finissait en air ball, puis sur la dernière possession, sur deux nouveaux 3 points ouverts manqués de peu.

« On essaie d’améliorer notre club match après match, a conclu Kemba Walker, MVP du match. « J’ai tout essayé pour mener mon équipe vers la victoire, à commencer par personnellement, être meilleur qu’hier (contre New Orleans), au lancer-franc notamment. D’un point de vue plus général, j’essaie d’être un leader et pas que sur le terrain, je parle aussi aux gars. Al Jefferson a souffert ce soir, c’était à moi de me monter en régime ».

[videopub http://www.youtube.com/watch?v=zFQpY_udZEE]

[box boxscore_220214_cha-mem]

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires