Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI2.22UTA1.58Pariez
  • MEM2.22LOS1.58Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

LA Lakers – Toronto : retour perdant pour Kobe Bryant !

Kobe BryantLes Raptors auront donc attendu le grand retour de Kobe Bryant (9 pts, 8 rbds mais 8 bps), et le départ de Rudy Gay, pour mettre fin à une série de 10 défaites de suite au Staples Center face aux Lakers. Dans le sillage d’un immense Amir Johnson (32 pts, record en carrière) et d’un très bon DeMar DeRozan, Toronto s’impose 106-94 face à des Lakers « perturbés » par le retour de Kobe, dixit Mike D’Antoni.

C’est au son de la Marche Impériale que Kobe a donc effectué son comeback sur les terrains. Acclamé à chaque fois qu’il a touché le ballon, Bryant est apparu hésitant mais altruiste, et logiquement en forme très moyenne. Son premier fait d’armes, une très belle passe intérieure pour Robert Sacre. Son premier tir ? Un air ball… Pendant ce temps-là, Toronto se détache pour mener 9-2 puis 20-10, et Mike D’Antoni le rappelle déjà sur le banc.

Les Lakers n’ont jamais mené au score !

Grâce au trio Henry-Meeks-Young, les Lakers entament déjà leur course-poursuite, mais Terrence Ross les calme à la fin du premier quart-temps. Toronto mène toujours de 10 points (30-20), et l’absence de Rudy Gay ne se fait pas ressentir avec un DeRozan presque libéré.

Dans le deuxième quart-temps, l’absence d’un meneur de jeu en sortie de banc se fait ressentir, mais Henry et Meeks assurent en attaque, et sur un lancer de Kobe Bryant (son premier point du match), les Lakers reviennent à -6 (42-36), et même à -4 (44-40) sur le premier panier de Kobe. Un écart qu’on retrouve à la pause (51-47) avec un Johnson qui a inscrit 21 pts en 15 minutes !

Au retour des vestiaires, les Lakers retombent dans leurs travers du début de match. Mauvaises passes, tirs près du cercle manqués, et le trio Lowry-DeRozan-Johnson se charge de les punir pour reprendre 10 points d’avance (57-47). Sauf que cette fois-ci, les Lakers ne parviennent plus à recoller au score. La faute à ce diable d’Amir Johnson qui fait la chanson à un Pau Gasol très handicapé par son entorse à la cheville. Sur un lay up de Lowry, Toronto s’offre même 14 points d’avance (72-58). Ca manque de folie côté Lakers, et dans ces cas-là, on appelle Nick Young. L’arrière des Lakers prend feu, et revoilà les Lakers sur les talons des Raptors (73-68) au début du money time.

Kobe Bryant

Kobe Bryant : 9 pts, 8 rbds, 4 pds, 8 bps en 28 minutes

Le banc des Raptors fait de belles choses, et revoilà les Lakers à -10 (85-75). Mike D’Antoni, malgré lui puisqu’il voulait limiter Kobe à 20 minutes, le renvoie sur le terrain. Le « Black Mamba » refuse les tirs, mais à force de trop chercher à faire jouer les autres, il perd des ballons (8 !)… Sur deux lancers, il ramène tout de même les siens à -4 (89-85), mais derrière DeRozan lui grille la politesse pour inscrire 8 des 10 points de Toronto avec une agressivité incroyable. C’est panier ou lancers pratiquement à chaque action. On retrouve cet écart de 10 points (97-87) sauf que cette fois-ci, il reste 2min30 à jouer.

Sans Gasol, scotché sur le banc pendant tout le dernier quart-temps, les Lakers ne peuvent pas varier leur jeu et il s’en remettent à des tirs extérieurs qui ne rentrent pas. Kobe marque deux nouveaux lancers pour porter son total à 9 pts. Nick Young ajoute un 3-points. Mais c’est trop tard, et pour la première fois depuis décembre 2001, Toronto vient l’emporter sur le parquet des Lakers.

Vidéo en cours de chargement...



[box boxscore_081213_lal-tor]

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires