Matchs
hier
Matchs
hier
DEN108
LAL114
Pariez en ligne avec Unibet
  • BOS1.7MIA2.25Pariez
  • LOS1.4DEN2.95Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Tony Parker climatise l’Oracle Arena

Tony ParkerPar la grâce d’un Tony Parker (32 pts) en lévitation, San Antonio reprend l’avantage du terrain en s’imposant 102-92 à l’Oracle Arena. Stephen Curry et Klay Thompson (12/37) ont pris le mur défensif bâti par Gregg Popovich sur le chemin de la Baie. Dimanche sera sûrement un autre jour mais les Spurs ont déjà montré vendredi, qu’ils pouvaient dominer les Warriors sur la totalité d’un match, et ils reprennent les commandes de la série (2-1).

Dans la Cour des Miracles de l’ancien régime, le non droit des patibulaires avait lui seul droit de cité. Dans celle des Oracles, les charlatans ne jouissent d’aucun privilège, ils y sont mêmes conspués : pour y régner, il faut des actes et des cannes, pas du baratin et des fausses béquilles. Dans ce cloaque de braillards, Tony Parker a gagné ses galons de grand Coësre en réalisant sûrement la meilleure première mi-temps de sa carrière en playoffs : 25 pts à 11/14 en 19 minutes.

A lui tout seul, le meneur des Bleus compile deux fois plus de points que le back court des Warriors, limité à 12 pts. Il s’est même offert un panier Bryantesque, avec la planche à l’aveugle et les fesses au sol. Comme Boris Diaw lui a emboîté le pas (9 pts à 100%) et que le collectif shoote à 58%, voir San Antonio devant à la pause (48-57) n’a rien de… miraculeux. Cela relève même de la pure logique.

A l’image de sa paire d’arrières – qui dans le Game 2 était rentrée aux vestiaires avec 42 pts, Golden State traine sa maladresse (41,3%) comme un cholera de gueux. Ses 15 points inscrits sur seconde chance ne sont pas assez compensatoires pour refroidir le feu allumé par TP. La bonne nouvelle pour Mark Jackson, c’est que sans la lévitation du MVP des Finals 2007, ses Guerriers seraient moins mal en point.

Thompson et Curry dans un soir sans

Le début de troisième quart-temps ne modifie pas la Tipi-dépendance des Eperons. Klay Thompson sort de sa torpeur et enflamme la Cour ? Parker répond avec un panier et un caviar pour Kawhi Leonard. Le quintuple All Star rate deux tirs ? Curry et Barnes replacent Golden State à -2. Heureusement pour Gregg Popovich, si jusque-là elle était invisible, sa rotation peut vite redevenir du pain bénit. Et donc enlever le poids de responsabilité des épaules de TP : Duncan et Ginobili remettent les Spurs à +8, à deux minutes de la fin de la période.

El Manu fait même beugler l’écrin en provoquant une faute offensive de Barnes avant d’enfiler une perle à 7m23 et de servir Leonard dans le corner. Curry sur le banc, Jack se contente de clapotis dans la mare et Thompson la joue solo. Surtout, Bogut est hors jeu avec 4 fautes et les hôtes ne prennent plus un rebond offensif. C’est peut-être la faille la plus anxiogène pour Jackson et son staff. Sans muscler sa raquette, les hérauts de l’arène sont à -10 (69-79) et il n’y a rien à redire.

Seulement voilà, aussi marketables qu’une startup de la Silicon Valley voisine, ces Warriors possèdent un produit d’appel sans équivalent en NBA : leur faculté en quelques possessions à se payer une série. Celle infligée aux Spurs dans les deux premières minutes du dernier quart (9-0) les remet dans le match (79-78) tandis que Curry se tord à nouveau la cheville. Mais Danny Green puis Parker calment tout de suite le brouhaha de deux tirs primés consécutifs. Ironiquement, lorsque Pop décide le small ball c’est Mr Fondamentaux qui relègue les Warriors à -9. Tout est à refaire pour les princes de la Baie. Ils ne repasseront jamais sous les -5, la faute à Tim Duncan (23 pts, 10 rbds) et l’autorité collective des Spurs, qui auront toujours eu une arme pour éviter le moindre comeback.

[videopub http://www.youtube.com/watch?v=_OyWgQWEG2s]

[box boxscore_100513_gsw-sas]

 

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Golden State Warriors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés