Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Face à Charlotte, Joakim Noah fait du Boris Diaw

Chicago – Charlotte. A un match près, cette rencontre aurait eu des allures de « finale » pour une qualification pour les playoffs. Mais on le sait depuis samedi matin, les Bobcats sont éliminés de la course aux playoffs, devancés par les Bulls justement, et les Pistons.
Toutefois, ne comptez pas sur Larry Brown et ses hommes pour balancer les matchs qu’il reste à jouer.
La preuve avec cette rencontre qui n’a connu son dénouement que dans tous les derniers instants.
Au milieu du money time, Emeka Okafor donne aux siens un tout petit point d’avance (93-92). Mais derrière, les deux pistoleros locaux dégainent.
Deux 3-points d’affilée pour Ben Gordon (39 pts) et John Salmons (19 pts) pour passer le score à 98-93 en faveur de Chicago. Il reste alors 4’30 à jouer.
Derrière, Boris Diaw puis D.J. Augustin perdent chacun un ballon bêtement. Salmons, encore lui, à la limite des 24 secondes, enquille un nouveau 3-points. 102-93 à 3 minutes de la fin. C’est plié, et les Bulls s’imposent finalement 113-106 avec un Derrick Rose (22 pts, 7 pds) vraiment impressionnant à la mène.
C’est la 14e victoire en 15 matchs à domicile pour les Bulls, et c’est la première fois depuis mi-novembre qu’ils affichent un bilan équilibré.
Grâce à ce succès, Chicago prend la 7eme place de la conférence Est, et ils peuvent même encore terminer 5eme.
7eme, cela signifie qu’ils éviteraient les Cavs au premier tour.

« Si on ne tombe pas sur Cleveland, ce sera Boston. Et si c’est pas Boston, ce sera Orlando. Donc, peu importe qui on rencontrera au premier tour. » estime Salmons, auteur de 11 points dans le money time, et qui joue toujours avec un adducteur qui siffle.

Ce duel Bulls-Bobcats était aussi marqué par la rencontre entre Joakim Noah et Boris Diaw. Les deux Frenchies étaient dans un grand soir.
11 pts, 10 rbds, 7 pds, 2 cts à 3/5 aux tirs et 3/3 aux LF pour Noah, qui nous livre une copie digne de son coéquipier Brad Miller
24 pts, 10 rbds, 3 pds à 9/20 aux tirs et 4/4 aux LF pour Boris.
Côté Français, il n’y a pas que Tony Parker qui réalise une somptueuse saison.

Résumé du match

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Chicago Bulls en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés