NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Le 14 juin 1990, les Pistons réalisent le doublé en dominant les Blazers

Detroit devenait ainsi la troisième franchise de l’histoire, à l’époque, à conserver son titre, après les Celtics et les Lakers. Isiah Thomas fut logiquement élu MVP des Finals.

Le bruit du Memorial Coliseum et les Blazers n’ont pas réussi à endiguer la domination des Pistons, finalistes 1988 et champions 1989. Pendant trois matches à Portland, Detroit est allé chercher son deuxième titre de suite.

Les « Bad Boys » ne sont qu’à une victoire du Graal le 14 juin 1990. Et dans ce Game 5 des Finals, comme dans toute la série, Isiah Thomas va être brillant. Le meneur inscrit 15 points en premier quart-temps.

Puis le combat s’engage. Clyde Drexler et ses coéquipiers ont même l’avantage en seconde mi-temps. Ils mènent 76-68 à dix minutes de la fin. C’est alors que Vinnie Johnson justifie son surnom de « Microwave » (micro-ondes). L’extérieur chauffait rapidement et pouvait marquer beaucoup en peu de temps.

Il enchaîne neuf points de suite pour remettre les Pistons devant (76-77). Encore une fois, les hommes de Rick Adelman font l’effort pour reprendre les commandes, avant de craquer. La raison est simple : CLyde Drexler sort après avoir commis sa sixième faute. En manque de poids offensif, Portland souffre.

« Microwave » trop chaud pour les Blazers

Vinnie Johnson refait chauffer la machine et inscrit sept points dans un 9-0 fatal. Son dernier shoot face à Jerome Kersey, à 90 partout, est très, très dur, mais il donne le titre puisque avec 0.7 seconde à jouer, les Blazers n’arriveront pas à réagir (90-92). « Microwave » aura marqué 15 points en dernier acte.

Isiah Thomas, excellent avec 29 points à 13/20 au shoot et 3/3 à 3-pts dans cette rencontre, est élu MVP des Finals avec ses 27.6 points à 54 % de réussite au shoot, 68 % à 3-pts, 7 passes et 5.2 rebonds de moyenne.

Ce second titre de suite place les Pistons dans une catégorie à part dans l’histoire de la NBA. En 1990, seuls les Celtics et les Lakers avaient réussi le doublé. Depuis, les Bulls, les Rockets, le Heat et les Warriors ont ajouté leur nom à ce club de moins en moins fermé.

Tags →
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires