Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Un « garbage time » suffisant pour remettre en selle Tim Hardaway Jr. ?

NBA – Tim Hardaway Jr. a profité de la fin de match sans enjeu du Game 4 pour convertir cinq paniers à 3-points. Suffisant pour se relancer la nuit prochaine ?

Tim Hardaway Jr.Son geste a provoqué le grand sourire de son père. Ce Game 4 était déjà joué quand Tim Hardaway Jr. a enchaîné un premier panier à 3-points, puis un second, puis ce troisième tir en transition après un dribble entre les jambes.

Au premier rang, Tim Hardaway Sr. pouvait se réjouir de voir son fils retrouver le chemin des filets. Muet depuis le début de cette finale NBA face aux Celtics, et n’ayant pas converti de panier à 3-points depuis le second tour face au Thunder, l’arrière des Mavs a retrouvé des couleurs durant 12 minutes, les 12 dernières.

Un quart-temps complet pour convertir cinq paniers à 3-points de suite et finir avec 15 points au compteur (5/7 au total de loin). « On aurait dit qu’il avait rejoint une certaine compagnie. Il ressemblait à Ray (Allen) et Steph (Curry) », compare carrément Jason Kidd, en ajoutant : « On aura besoin de ça dans le Game 5. Si le match est serré, j’espère qu’il sera capable de réussir, d’obtenir les mêmes tirs. »

Faut-il y voir la promesse d’un temps de jeu pour le match de la nuit prochaine alors que Tim Hardaway Jr. n’avait pas converti le moindre tir dans le Game 3 (0/5 en 19 minutes) ? « C’était super de voir Timmy réussir ces tirs. J’espère qu’il pourra s’en nourrir et que l’équipe aussi. On en aura besoin pour le Game 5 », poursuit le coach.

Un shooteur libéré

Discours similaire chez Kyrie Irving qui a vu chez son coéquipier un shooteur « libéré dans son jeu ». « C’est ce qu’on attend de lui, qu’il reste confiant et fluide. Il a fait un excellent travail avec les jeunes sur le banc, en les gardant engagés. La prochaine étape de son évolution, et de la nôtre, est de continuer à être un meilleur coéquipier, que tu shootes ou non », s’avance le meneur de jeu.

Alors que son temps de jeu a été divisé par deux par rapport à la saison régulière, et son rendement aux points par trois, Tim Hardaway Jr. ne fait pas de vague. Entre les matchs 3 et 4, l’arrière, globalement en panne d’adresse dans ces playoffs et à la peine défensivement, avouait que la polyvalence des Celtics pouvait jouer des tours.

« Ils peuvent défendre tout le monde sur tous les postes. Même quand vous essayez de trouver des faiblesses dans leur défense, ils reviennent toujours ou ont toujours une ligne de défense arrière qui aide le gars en question. Ils ne se contentent pas de faire de la défense individuelle. Ils font un excellent travail de défense d’équipe, ce qui est très important et que tout le monde peut voir », jugeait-il.

À lui de confirmer le bref aperçu du Game 4 pour essayer de faire sauter cette défense.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités