Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Sa cote en hausse, Bronny James reste inscrit à la Draft 2024 !

NBA – Le fils de LeBron James va bel et bien tenter de rejoindre son père dans la Grande Ligue dès l’an prochain.

Bronny JamesC’était la tendance, et c’est désormais officiel. Par la voix de son agent, Rich Paul, Bronny James a confirmé qu’il restait inscrit à la prochaine Draft et qu’il mettait donc fin à sa carrière universitaire.

« L’éventail d’équipes qui peuvent le sélectionner est très large. C’est un très bon prospect qui a beaucoup de marge de progression », a expliqué Rich Paul sur ESPN. « On n’a besoin que d’une seule équipe, ça peut être la 1ère comme la 58e, je m’en fiche un peu. Ce qui importe, c’est qu’il y ait un plan en place, une stratégie de progression. Et un investissement financier. Je ne veux pas d’un « two-way contract » et les équipes le savent. »

Classé 54e sur ESPN, Bronny James a fait monter sa cote au Draft Combine de Chicago, terminant notamment parmi les joueurs les plus rapides et les plus explosifs testés à l’occasion. Il avait aussi fini deuxième (sur 71 participants) aux exercices de tirs à 3-points.

Il faut dire qu’il en avait bien besoin après une saison universitaire très compliquée suite à un arrêt cardiaque en juillet, causé par une malformation congénitale qui l’a mis sur la touche cinq longs mois. Il a finalement disputé 25 matchs avec USC pour des très modestes moyennes de 5 points, 3 rebonds et 2 passes en 19 minutes.

« Je ne vois pas comment il ne serait pas drafté »

Du côté du clan James, l’enjeu est d’adopter la bonne stratégie d’ici la Draft, en visant les bonnes équipes.

« On réfléchit encore » confirme d’ailleurs Rich Paul. « Beaucoup d’équipes ont appelé. Il s’agit d’organiser les workouts et de déterminer ce qui est réel et ce qui ne l’est pas. Il n’y a que deux ou trois équipes qui pourraient le prendre. C’est comme ça que je vais aborder la question ».

D’autant que l’approche de la Draft est le royaume des écrans de fumée, et c’est d’autant plus vrai pour Bronny James, qui pourrait intéresser certains clubs… désireux de recruter son père, bientôt « free agent ».

Ou de le conserver…

« Les Lakers vont regarder Bronny comme n’importe quel autre joueur. S’ils l’aiment suffisamment et qu’il est encore disponible, tant mieux. Mais si ce n’est pas les Lakers, c’est super aussi. On entend évidemment les discussions sur le fait qu’il joue avec son père mais on ne s’attarde pas là-dessus. Si ça arrive naturellement, super. Mais je ne compte pas dessus. De même, je ne place pas d’attentes irréalistes sur Bronny car il est loin d’être un produit fini. Je ne vois pas comment il ne serait pas drafté mais si on ne trouve pas de situations sensées pour lui et qu’il vaut mieux ne pas être drafté, ça ira aussi » conclut Rich Paul.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →