Summer
league
Summer
league
CHI
MIL22:30
NYK
CHA23:00
BOS
MIA0:30
PHI
DET1:00
TOR
OKC2:30
POR
SAS3:00
DAL
UTH4:30
GSW
PHO5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Derrick Rose et Ja Morant, une amitié renforcée malgré les regrets

NBA – Derrick Rose n’aura joué que 24 matchs cette saison avec les Grizzlies. Mais le mentor de Ja Morant ne veut pas en rester là.

Derrick Rose Ja Morant

Après une saison particulièrement compliquée, c’est l’heure du bilan du côté de Memphis. Du GM Zach Kleiman à la révélation GG Jackson II en passant par Taylor Jenkins ou Ja Morant, les Grizzlies sont passés en conférence de presse pour parler de cette 13e place de l’Ouest, de l’avenir, mais aussi des blessures qui ont pourri tout le monde, ou presque. Les coéquipiers de Ja Morant se sont massés à l’infirmerie, et certains sur plusieurs mois, et Derrick Rose n’a pas fait exception.

Le meneur remplaçant n’a joué que 24 rencontres cette saison, dont 7 comme titulaire. Le temps d’inscrire 8 points et 3.3 passes décisives de moyenne par match, Derrick Rose ne veut pas que l’histoire s’arrête sur ces 24 matchs anecdotiques. « Oui, je reviens. J’ai parlé à Zach. J’ai parlé à l’entraîneur. Je n’ai pas arrêté de m’entraîner même si vous ne m’avez pas vu sur le terrain. Je m’entraîne tous les jours. Deux fois par jour, parfois » a annoncé Rose à la presse.

Une vraie complicité avec Ja Morant

En arrivant aux Grizzlies, le MVP 2011 venait compléter la triplette de meneurs pour épauler Ja Morant et Marcus Smart. Au cours de la saison, Rose a joué à fond son rôle de mentor, et on se souvient de sa prise de parole lorsqu’il avait pointé les problèmes en défense en début de saison. Au quotidien, il a aussi aidé Morant à gérer sa première grosse blessure en carrière.

« Il a eu un impact énorme. C’est comme un grand frère. Son casier est juste à côté du mien, donc nous arrivons au gymnase à peu près en même temps, à toujours parler de basket » décrit Morant. « C’est un honneur d’avoir son fils dans mon équipe AAU. C’est donc une relation encore plus riche. Mais il était présent à moment important pour moi. Comme je l’ai dit plus tôt, je n’avais jamais été écarté toute la saison à cause d’une blessure qui m’a écarté pour la saison. Lui en a connu quelques unes. Il a pu m’aider dans ce processus, et c’était un moment important. »

Non content d’être devenu complices en dehors des terrains, les deux joueurs partagent des qualités similaires dans le jeu. Lié encore un an avec Memphis, Derrick Rose espère évidemment ne pas être utilisé comme une monnaie d’échange le soir de la Draft ou pendant la « free agency ».

 

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités