Summer
league
Summer
league
MIA113
MEM110
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le banc du Magic en impose physiquement

NBA – À Cleveland, le Magic a fait la différence grâce à la grande efficacité de ses remplaçants.

wagner magicDifficile pour les Cavaliers de profiter de leur effectif au complet puisque cette nuit, JB Bickerstaff était privé de son leader, Donovan Mitchell. Une absence impossible à compenser puisque le Magic est venu s’imposer à Cleveland, et alors qu’on attendait des grosses perf’ de Franz Wagner et Paolo Banchero, c’est le banc qui s’est mis en évidence !

Les cinq remplaçants terminent avec un +/- positif, avec Moe Wagner comme leader, et les gros apports de Cole Anthony et Joe Ingles. C’est dans le sillage de sa « second unit » que le Magic a fait la différence au début du 4e quart-temps.

Un des bancs les plus efficaces de la NBA

« Ils ont été formidables, notamment par leur défense en début de match. Il y a une très grande confiance entre les remplaçants », souligne Jamahl Mosley, le coach du Magic. « Ils croient en ce que chacun peut apporter au sein du groupe. Vous avez vu Cole prendre feu, et les autres ont continué à l’alimenter, en connaissance de cause… Ils ont cette capacité à faire le bon geste au bon moment pour l’autre. »

On en parle peu mais la « second unit » du Magic est très efficace puisque Moe Wagner (22 points) et les remplaçants se classent 4e au nombre de points inscrits (41.5) et même second à l’efficacité offensive (64.8). Idéal au moment où l’on entre dans le vif du sujet et qu’il va falloir sprinter dans la dernière ligne droite pour accrocher une place dans le Top 6 dans la conférence Est, à la bagarre avec les Sixers, les Pacers et le Heat.

Les jeunes découvrent les matches à enjeu

« Les vraies équipes commencent à jouer maintenant », rappelle Moe Wagner. « Comme on est une jeune équipe, on n’a pas encore connu ça. Nous devons l’accepter et le comprendre. Pour les formations qui visent quelque chose, c’est le moment où elles s’améliorent le plus. C’est une mentalité que nous devons adopter chaque jour. »

Plus rugueux que Franz, Moe est le symbole de ce banc accrocheur et difficile à manoeuvrer. « Ne vous laissez pas tromper, Mos est costaud » prévient Cole Anthony. « Il est puissant. Il balance les premiers coups par ses épaules et ses coudes. Il va au contact, et il donne le ton physiquement. »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités