Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Avec Mike Muscala et Danilo Gallinari, les Pistons récupèrent de l’expérience

NBA – Les deux nouveaux joueurs de Detroit arrivent de Washington avec plus de 1 200 matches de saison régulière à leur actif.

Mike Muscala et Danilo GallinariEn lâchant Marvin Bagley III, Isaiah Livers et deux seconds tours de Draft pour récupérer Mike Muscala et Danilo Gallinari, les Pistons n’ont pas effectué un transfert qui va transformer leur saison, déjà finie depuis longtemps et leur terrible record de défaites d’affilée (28).

Néanmoins, l’arrivée des désormais ex-joueurs de Washington a un objectif précis (outre l’aspect financier qui va donner de l’espace dans la masse salariale pour cet été) : apporter une touche d’expérience à un groupe jeune. C’est d’ailleurs le point évoqué par Wes Unseld Jr. au moment de voir partir ces deux éléments vers le Michigan.

« Leur leadership de vétérans va nous manquer. Ce sont d’excellents vétérans dans un vestiaire. Je pense qu’ils aideront les jeunes », glissait le coach des Wizards pour le Free Press.

Monty Williams confirme cette volonté de donner de la bouteille à son groupe. Pour rappel, Danilo Gallinari a 35 ans et Mike Muscala trois de moins. De plus, les deux compilent 1 273 matches de saison régulière.

Des joueurs rodés à la saison régulière et aux transferts

« On a de la place pour des joueurs comme Gallo et Musky car ce sont des vétérans », assume le coach des Pistons. « Ils savent jouer. Je dois réfléchir à la façon avec laquelle ils vont s’adapter à nous. J’ai déjà côtoyé Musky par le passé (à Philadelphie en 2018/19). Gallo a joué énormément de rencontres dans sa carrière. »

Comme Danilo Gallinari et Mike Muscala sont des anciens, bien rodés à la NBA, Monty Williams peut compter sur leur expérience pour rapidement entrer dans le moule de Detroit.

Surtout qu’un transfert en cours de saison n’est pas une nouveauté pour eux : l’Italien a vécu ça en 2011 en étant échangé contre Carmelo Anthony, quand Mike Muscala a déjà changé de tenue deux fois entre deux matches.

« On fait un transfert pour avoir des joueurs qui savent jouer, mais aussi qui ont déjà été transférés », précise l’entraîneur de Detroit. « Ils comprennent donc ce processus d’intégration. Je les ai affrontés, j’ai beaucoup de respect pour eux, pour leur expérience. »

Monty Williams annonce, pour conclure, que les deux joueurs évoluent chacun dans une formation de petite taille, en « small ball », donc que les utiliser en même temps semble peu probable. « Si je suis franc, ce sera probablement l’un ou l’autre. C’est encore quelque chose qu’on doit mettre en place », prévient-il.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités