Mondial
2019
Mondial
2019
FRA67
AUS59
ARG75
ESP95
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Preview : finale de la conférence Ouest

Finalement, les playoffs 2008 ne nous réservent pas de surprise. Boston-Detroit à l’Est. LA Lakers-San Antonio à l’Ouest. Les parieurs ne sont pas très riches tant ces deux affiches étaient prévisibles.

Les Lakers face aux Spurs, c’est tout de même la plus belle affiche qu’il soit. Qu’on n’aime ou pas ces deux franchises, elles ont remporté 7 des 9 derniers titres ! Il faut féliciter les dirigeants de ces deux monstres sacrés pour être parvenus à maintenir une certaine stabilité au niveau le plus haut, en bâtissant leur effectif autour de deux joueurs d’exception. D’un côté Kobe Bryant, de l’autre Tim Duncan. Ces deux-là étaient déjà là en 1999 et 2000.

Pour en revenir à la série entre les Lakers et les Spurs, tout laisse à penser que la série se gagnera en défense. En tout cas, à ce niveau de la compétition, c’est toujours la défense qui fait la différence.
Justement, c’est la première fois dans ces playoffs que les Lakers vont affronter une grosse défense. Sont-ils préparés à cela ?
Après avoir dominé Allen Iverson et Ronnie Brewer, Kobe Bryant va croiser sur sa route Manu Ginobili, Bruce Bowen et Michael Finley. Ce sera bien plus compliqué.
Sous les panneaux, Pau Gasol a toujours beaucoup de mal face à Tim Duncan. Quant à TiPi, il va dix fois plus vite que Derek Fisher mais ce dernier est un vrai tueur. Souvenez-vous du panier en 2004 à 0.4 seconde de la fin… Il avait changé le cours de la série et les Lakers s’étaient imposés 4-2.

Cette finale de conférence, véritable opposition de style, verra-t-elle donc la défense dominer l’attaque? On ne le pense pas. En fait, le fameux facteur X sera Lamar Odom. Déjà très bon depuis le début des playoffs, Odom est le joueur qui peut faire la différence. Il est difficile à défendre. Il cadenasse bien le rebond. Il peut mener la balle. Il peut tout faire et en ce moment, il le fait très bien.
Bowen sera sans doute chargé de défendre sur lui, mais Odom va le dominer en poste bas. Les Spurs peuvent lui coller Duncan, mais Odom s’écartera du panier.
Bref, la variété des attaquants côté Lakers nous semble l’arme décisive face à un jeu des Spurs plus stéréotypé où le Big Three joue les yeux fermés.

Par ailleurs, San Antonio, qui sera sans doute fatigué et qui ne voudra pas courir, est trop dépendante de l’adresse extérieure de Ginobili. Dans le Game 7 face aux Hornets, ça passe car l’Argentin est adroit. Face aux Lakers, il faudra non seulement qu’il soit adroit et qu’il défende bien sur Kobe. Sur une série, c’est quasi mission impossible.

Pronostic : LA Lakers 4-2

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

San Antonio Spurs en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés