Summer
league
Summer
league
PHO99
MIL79
BOS45
DAL55
CHI
ATL0:00
DET
NYK1:00
SAS
PHI2:30
MIA
TOR3:00
OKC
GSW4:30
CHA
POR5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Victor Wembanyama attire 13 200 fans des Spurs pour son premier « scrimmage » public !

NBA – Les fans de San Antonio ont pris d’assaut le Frost Bank Center pour ovationner leur nouveau protégé et ses délecter de quelques moves « made in Wemby ».

Victor Wembanyama
La « Wembamania » continue de déchaîner les passions, à San Antonio tout particulièrement, où s’est tenu le premier « scrimmage » des Spurs ouvert au public. Le match d’entraînement a ainsi réuni plus de 13 000 fans ! Une grande majorité d’entre eux étant venue pour voir le phénomène Victor Wembanyama de plus près.

Ils n’ont pas été déçus du voyage puisque le Français a pu s’illustrer et faire l’étalage de sa polyvalence en attaque, pour scorer mais aussi passer. S’il est celui qui a largement été le plus ovationné lors de son entrée sur le parquet par le public des Spurs, qui a enfin eu l’occasion de le voir à l’œuvre pour la première fois, l’intéressé a quant à lui retenu la bonne ambiance générale régnant autour de l’équipe de Gregg Popovich.

« Cela m’a fait chaud au cœur qu’à chaque fois qu’un joueur de notre équipe entrait sur le terrain, il était presque ovationné. C’est tout ce à quoi je m’attendais, mais ça fait quand même du bien », a-t-il confié après la séance.

Son QI basket au service de l’équipe

Auteur de 9 points, 5 rebonds et 2 passes décisives en 27 minutes pour une défaite anecdotique de son équipe (74-65), il aura notamment marqué les esprits par ses deux caviars, une « no-look pass » pour Zach Collins et un ballon parfaitement renversé à l’opposé pour un 3-points de Devonte’ Graham.

« C’est tout simplement une question de connaissance du jeu. Il est naturel dans ce domaine, c’est juste son feeling. Surtout de voir qu’il est si jeune en NBA et qu’il peut faire ce genre de passes. Et c’est un passeur volontaire. C’est la moitié du boulot de faite, quand on a quelqu’un qui est prêt à faire ces passes. Et il veut les faire. C’est amusant de jouer avec lui », a ainsi glissé Zach Collins.

Pour Victor Wembanyama, il s’agit effectivement de prouver qu’il sait faire les bonnes lectures de jeu, mais aussi d’afficher son leadership en essayant d’impliquer tout le monde. Il n’a par ailleurs pris que 7 tirs en 27 minutes, ce qui ne l’a pas empêché de montrer à quel point il pouvait être utile à son équipe.

« Je pense que les meilleurs joueurs sont ceux qui rendent leurs coéquipiers meilleurs. C’est donc quelqu’un avec qui je veux me rapprocher », a-t-il confié au sujet de sa connexion avec Zach Collins. « Tu ne peux pas gagner uniquement par toi-même ».

La polyvalence des deux intérieurs semble bénéfique pour le collectif dans laquelle Zach Collins et Victor Wembanyama ont évolué. De bon augure pour la suite, alors qu’il reste encore 15 jours avant le début de la saison régulière pour continuer à développer cette collaboration.

« C’est un genre de poison pour l’adversaire quoi qu’il arrive » continue Zach Collins. « Donc j’espère qu’on va pouvoir continuer d’alimenter cette cohésion. Je crois qu’on a l’ensemble des qualités pour le faire, maintenant il s’agit juste de savoir où l’autre joueur se situera à chaque occasion. J’espère que cette pré-saison nous permettra de travailler ça et d’être prêts pour le match d’ouverture de la saison ».

Sidy Cissoko, le « Warrior » de San Antonio

Victor Wembanyama a également eu un mot pour son compatriote Sidy Cissoko, qui s’était déjà illustré en G-League par sa dureté et son implication à chaque seconde de jeu. Le fait de l’avoir à ses côtés est évidemment un gros plus plus « Wemby », mais aussi pour toute l’équipe.

« Depuis qu’on est arrivés, Sidy a endossé un rôle de « Warrior » sur le terrain. Il prend des rebonds, il fait des fautes quand il faut, il se sacrifie. J’ai l’impression qu’il fait les meilleurs choix pour y arriver », a-t-il souligné au sujet de la détermination de son compatriote à se faire une place dans la rotation de Gregg Popovich. « J’ai confiance en lui et je pense qu’il peut vraiment aider cette équipe à gagner ».

Comme en Summer League, Sidy Cissoko devrait pouvoir s’appuyer sur les matchs de pré-saison pour poursuivre sa progression, et ça commence dès demain à OKC, pour la première répétition grandeur nature.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités