Summer
league
Summer
league
SAC87
PHO77
WAS91
MIL79
CLE100
IND93
ATL82
NYK90
LAL107
CHI81
DEN87
NOR79
DAL
OKC5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Grâce aux 41 points en 27 minutes de Giannis Antetokounmpo, la Grèce surclasse finalement l’Ukraine

EuroBasket 2022 | Après une première mi-temps moyenne, les Grecs ont appuyé sur l’accélérateur après la pause, sous l’impulsion d’un Giannis Antetokounmpo impitoyable (41 points), et l’Ukraine n’a pas pu suivre (99-79).

Affiche intéressante sur le papier en cette fin d’après-midi à Milan, entre les deux leaders du Groupe C, l’Ukraine et la Grèce, invaincus et déjà qualifiés pour le tour suivant. Un enjeu « limité » donc, mais deux formations qui vont néanmoins se donner à fond pour conserver leur invincibilité et leur place sur le trône du groupe.

Le début du match est marqué par le retour aux affaires de Giannis Antetokounmpo, mis au repos lors de la sortie précédente de la Grèce, face à la Grande-Bretagne. Le « Greek Freak » a des fourmis dans les jambes et démarre pied au plancher, avec 9 points rapides, à 4/5 aux tirs et 4 rebonds. Dans son sillage, les hommes de Dimitris Itoudis font collectivement preuve de justesse dans leurs choix, inscrivant notamment huit de leurs dix premiers tirs.

L’Ukraine dans le coup…

Mais l’Ukraine n’est pas invaincue jusqu’à maintenant par hasard ! Bien que bousculés à l’entame, les coéquipiers d’un Svi Mykhailiuk toujours aussi inspiré (8 points dans le premier quart-temps) montrent du caractère et pratiquent un jeu simple mais réaliste. Mieux que ça, dans le second quart-temps, les basketteurs ukrainiens jouent complètement les yeux dans les yeux avec leurs adversaires.

À tel point que les Grecs perdent leur momentum à mesure que les minutes du second quart-temps défilent, malgré le niveau de jeu toujours élevé de Giannis Antetokounmpo.

La sélection hellène s’agace, à l’image de cette faute technique à Dimitris Itoudis, qui conteste beaucoup les décisions arbitrales quand le jeu de son équipe se grippe. Un très gros passage en sortie de banc du dynamique meneur Issuf Sanon permet même aux Ukrainiens de prendre les commandes du score avant la mi-temps (46-39).

… jusqu’à ce que Giannis n’en décide autrement

Sans que ce soit véritablement une surprise, et sans que l’Ukraine puisse véritablement y faire quelque chose, le rapport de force s’inverse totalement en seconde mi-temps. Car Giannis Antetokounmpo poursuit son entreprise de démolition dans la peinture ukrainienne et replace son équipe en tête au score en cinq petites minutes. Après 21 minutes passées sur le parquet, la superstar des Bucks pointe à 31 points !

Le collectif grec surclasse largement l’Ukraine dans le troisième quart-temps, avec un score de 32-11 et un écart qui atteint les 14 points (71-57). L’ultime acte est un « garbage time » de dix minutes, puisque l’écart continue de grimper, même si les joueurs ukrainiens continuent de jouer jusqu’au bout avec une concentration honorable.

Au final, une victoire de 20 points pour la Grèce (99-79), assurée grâce à un troisième quart-temps renversant, et un Giannis Antetokounmpo affolant de facilité (41 points, 9 rebonds en 27 minutes), qui signe la meilleure performance au scoring dans un EuroBasket depuis les 43 points de Dirk Nowitzki en 2001.

Désormais invaincus après quatre rencontres, le « Greek Freak » et ses collègues assurent la première place du Groupe C, et montent en puissance à l’approche du prochain tour.

[boxeuro boxscore_euro_0609_Greece-Ukraine]

Crédit photo : FIBA

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités