Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.58MIL1.51Pariez
  • IND2.04CHA1.78Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le feuilleton Ben Simmons s’enlise…

NBA – Malgré la récente rencontre entre son agent, Rich Paul, et les dirigeants des 76ers, les deux parties campent sur leurs positions.


« Yo Rich Paul ! Dégage Ben Simmons de Philadelphie ! » Voilà ce que l’agent de Ben Simmons, présent au Wells Fargo Center pour la venue des Hornets, a entendu de la part d’un fan des Sixers. Malheureusement pour ce dernier, et tous les acteurs de ce feuilleton, cela n’en prend pas le chemin pour le moment.

Adrian Wojnarowski rapporte qu’une rencontre vient d’avoir lieu, dans un restaurant de Philly, entre l’agent et les dirigeants des Sixers, Daryl Morey et Elton Brand. Rencontre qui n’a pas permis de sortir de sortir de l’impasse actuelle. Le joueur, qui continue malgré tout de fréquenter les installations des 76ers, n’est toujours pas favorable à retrouver les parquets tandis que sa franchise ne souhaite pas le brader dans un transfert.

Le président des 76ers aurait notamment répété qu’il n’était pas question d’échanger l’Australien sans récupérer une contrepartie susceptible de permettre à l’équipe de viser le titre. De son côté, l’agent aurait rappelé que « les problèmes de santé mentale » de son client l’empêchent toujours de revenir jouer.

Un joueur du top 25 en échange

Selon le journaliste d’ESPN, les 76ers chercheraient à récupérer un joueur du « Top 25 » de la ligue mais ce type de profil n’aurait pas encore été mis sur la table parmi les offres potentielles. Malgré cela, la franchise de Pennsylvanie resterait gourmande, alors que la date limite des transferts du 10 février se rapproche.

Doc Rivers, a ainsi conscience que cette période devrait donner lieu à des « rumeurs folles. Je ne peux rien y faire, mais il y en aura peut-être plus que d’habitude. Et si c’est le cas, on devra faire avec. J’imagine que cela fait partie de mon job. »

Une chose est certaine, il va rester en contact avec ses dirigeants : « On parle en permanence de la construction de l’équipe. On ne va pas accepter n’importe quel échange. On observe l’équipe, comment elle fonctionne, et ce qui correspond au style que je veux jouer avec ce groupe. »

De son côté, Tobias Harris, susceptible de faire le voyage avec son coéquipier en cas de transfert, préfère ne pas en rajouter. « Ça m’a déjà pris trop d’énergie hier et je suis passé à autre chose. C’est ma 11e année en NBA, ce n’est pas la première fois que je fais l’objet de rumeurs et ce ne sera probablement pas la dernière. Alors c’est tout », termine l’ailier des Sixers, auteur de 17 points cette nuit.

Tags →
A lire aussi