NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
ORL
DET1:00
ATL
BOS1:00
CHA
LAL1:30
NOR
DEN2:00
MIA
LAC2:00
HOU
POR2:00
MEM
UTH2:00
OKC
IND2:00
SAS
CHI2:30
PHO
MIN3:00
MIL
NYK4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • ORL1.63DET2.29Pariez
  • ATL1.79BOS2.04Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Stephen Curry et les Warriors se vengent en mettant fin à la série de victoires des Suns

NBA – Dans le sillage d’un Draymond Green omniprésent, les Warriors ont mis fin à la série de 18 victoires de suite de Phoenix (118-96).

Après une première mi-temps équilibrée, la défense de Golden State a sorti les barbelés et a fait tomber la pluie (19/39 à 3-points) pour faire plier les Suns. Un partout, balle au centre. Rendez-vous à Noël pour une troisième manche avec, on l’espère, Devin Booker, Klay Thompson et Andre Iguodala !

À l’instar du match de mardi, c’est l’équipe locale qui donne le ton pour ouvrir les débats. Dans le sillage d’un Draymond Green qui pousse la balle dès que possible pour ne pas laisser la défense de Phoenix se mettre en place et qui excelle en deuxième rideau pour limiter Deandre Ayton à 2/6 aux tirs, les Warriors font la course en tête (29-21).

Si l’écart atteint les 13 longueurs, les Suns ne paniquent pas. À l’image de Chris Paul, ils font main basse sur le tempo de la rencontre, haussent le ton en défense et répondent par un 15-4 (39-36). Avec le retour en jeu de Draymond Green, les Warriors repartent de l’avant. Il efface Ayton, ramène du liant dans le jeu de son équipe et Curry enchaine les tirs de loin pour refaire l’écart mais les Suns terminent les quatre dernières minutes de la mi-temps sur un 8-0, venu entièrement depuis la ligne des lancers-francs, pour rester dans le coup (51-48).

Le momentum continue au retour des vestiaires mais trois tirs primés de suite de Stephen Curry, Andrew Wiggins et Jordan Poole permettent à Golden State de passer de +2 à +11 en l’espace d’une minute (67-56). Les Warriors font également un gros boulot en défense. Ils maintiennent les Suns à 30% dans la période et verrouillent le rebond pour garder le contrôle des opérations (80-68).

Derrière l’apport de Juan Toscano-Anderson et Gary Payton II, et alors que Mikal Bridges doit de son côté jouer avec un petit doigt disloqué, les Dubs appuient un peu plus sur l’accélérateur pour faire grimper l’écart jusqu’à 27 unités et mettre fin à la série de 18 victoires de suite des Suns.

CE QU’IL FAUT RETENIR

La partie d’échecs entre Draymond Green et Chris Paul. Les premières possessions de la rencontre ont donné une indication claire des intentions des deux équipes. D’un côté, Draymond Green a donné le ton pour Golden State avec une défense plus agressive que mardi et une volonté de jouer vite pour prendre de vitesse la défense des Suns. De l’autre, Chris Paul était plus méthodique, plus patient, notamment sur le pick and roll pour trouver Deandre Ayton sous le cercle. Green était cependant souvent dans le short du pivot pour le faire bosser. Pendant toute la rencontre, les deux joueurs se sont donc livrés une bataille à distance pour imposer leur rythme et casser celui de l’adversaire. Et cette fois, c’est le Warrior qui a pris le dessus.

Une série de lancers francs qui a fait basculer le momentum. À la mi-temps, les Warriors avaient tiré 2 lancers francs contre 20 pour les Suns. Ce gouffre s’est creusé en deuxième quart-temps, notamment lors des quatre dernières minutes. Avec les Warriors à +11, Chris Paul est allé chercher faute après faute pour mettre Golden State dans le bonus. Les Suns, comme leur adversaire, n’ont marqué aucun panier jusqu’à la mi-temps mais ont pourtant réussi à casser le rythme en allant sur la ligne de réparation cinq fois de suite, faisant 8 sur 10, pour revenir à -3. Les hommes de Steve Kerr ont été plus disciplinés après la pause pour refaire l’écart mais Phoenix a tout de même terminé la rencontre avec 23 lancers francs de plus que Golden State.

Le banc de Golden State propose un tout autre visage. L’adage veut que les seconds couteaux jouent mieux à domicile. Mardi, c’est le banc de Phoenix qui avait dominé les débats. Cette nuit, les Warriors leur ont rendu la monnaie de leur pièce, grâce au trio Juan Toscano-Anderson – Gary Payton II – Nemanja Bjelica. Auteur de cinq ballons perdus en treize minutes dans l’Arizona, JTA a frappé fort d’entrée en postérisant McGee et apportant une énergie folle des deux côtés du terrain. Payton et Bjelica lui ont emboité le pas et les trois joueurs ont marqué 44 des 51 points du banc des Dubs, contre 34 pour celui de Phoenix.

TOPS/FLOPS

Draymond Green. 9 points, 9 rebonds, 9 passes, 6 interceptions, 3 contres ! Que dire de plus ? L’homme à tout faire des Warriors était partout et pourtant sa ligne de statistique ne traduit pas tout l’impact qu’il a eu sur la rencontre. Il a fait une démonstration en défense, venant contester tous les tirs proche du cercle en deuxième rideau, et en limitant l’impact de DeAndre Ayton en un-contre-un à cause du problème de fautes de Kevon Looney.

Andrew Wiggins. L’ailier de Golden State s’est occupé de Chris Paul, le prenant tout-terrain pendant toute la rencontre et le limitant à 12 points et 8 passes décisives. Le Canadien a également été inspiré en attaque, terminant la rencontre avec 19 points à 50% de réussite aux tirs.

Stephen Curry. Même si le double MVP n’a pas été adroit à 2-points, il a tout de même rendu une copie propre de loin avec un joli 6/11 de loin et 23 points au compteur, dont 15 en première mi-temps pour mettre son équipe devant au score.

DeAndre Ayton. Bien défendu par Draymond Green, le pivot des Suns a tout de même été le seul Sun à surnager. Il finit meilleur marqueur de son équipe avec 23 points mais a eu besoin de 16 tirs pour y arriver. Les Warriors l’ont également bien contenu au rebond (6 prises).

Cameron Payne. Le meneur remplaçant a forcé toute la soirée, et a été dominée par Gary Payton II, pour terminer la rencontre à 3/17 aux tirs.

UN DES POSTERS DE L’ANNÉE !

Avec un peu plus de deux minutes à jouer en premier quart temps, Juan Toscano-Anderson nous a sorti un tomar ultra puissant sur JaVale McGee. L’action était pourtant mal engagée pour les Warriors avec des passes approximatives et une possession sauvée in extremis par le natif d’East Oakland au milieu du terrain. Alors que Mikal Bridges était par terre, JTA a lui sprinté dans l’axe et a reçu une passe de Draymond Green, dos au panier. Face à un tel élan, Javale McGee n’avait aucune chance. Les images sont parlantes.

LA SUITE

Warriors (19-3) : Golden State retrouvera le Chase Center dès cette nuit pour un back-to-back face aux Spurs.

Suns (18-4) : Phoenix est au repos ce weekend mais sera sur le point lundi, également face aux hommes de Gregg Popovich.

Warriors / 118 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
D. Green 30 4/6 1/1 0/0 0 9 9 9 2 6 2 3 +25 9 32
A. Wiggins 30 8/16 3/7 0/0 1 4 5 2 4 0 2 0 +24 19 16
K. Looney 15 1/4 0/0 0/0 1 5 6 2 4 0 0 1 +7 2 8
S. Curry 33 8/20 6/11 1/2 2 3 5 5 2 0 3 0 +10 23 17
J. Poole 32 5/12 2/5 2/2 0 1 1 5 6 1 5 0 +24 14 9
N. Bjelica 15 3/8 2/3 0/1 2 4 6 2 4 0 0 2 -1 8 12
O. Porter Jr. 24 1/5 1/4 0/0 0 6 6 0 4 0 0 0 -3 3 5
J. Toscano-Anderson 26 7/8 1/2 2/3 1 4 5 5 2 1 1 1 +16 17 26
D. Lee 8 1/4 0/1 2/2 1 2 3 0 0 0 0 0 +1 4 4
G. Payton II 26 7/9 3/5 2/2 3 2 5 0 1 1 3 1 +7 19 21
Total 45/92 19/39 9/12 11 40 51 30 29 9 16 8 118
Suns / 96 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
J. Crowder 31 3/8 1/5 4/5 0 5 5 3 1 3 1 0 +2 11 15
M. Bridges 30 2/4 1/1 2/2 1 1 2 1 1 0 0 0 -16 7 8
D. Ayton 32 7/16 0/0 9/11 2 4 6 2 2 0 2 2 -16 23 20
C. Paul 32 4/8 0/2 4/6 0 3 3 8 0 1 4 0 -14 12 14
L. Shamet 27 3/8 3/3 0/0 0 4 4 2 1 0 1 0 +2 9 9
J. Smith 3 3/3 0/0 1/2 0 1 1 0 0 0 0 0 +2 7 7
I. Wainright 9 0/2 0/1 0/2 0 0 0 0 3 1 0 0 +1 0 -3
C. Johnson 33 3/8 2/5 4/5 0 4 4 2 2 1 2 0 -14 12 11
J. McGee 9 2/5 0/0 2/2 4 3 7 0 1 0 1 0 -15 6 9
E. Payton 7 1/2 0/0 0/0 0 0 0 3 0 2 0 0 -12 2 6
C. Payne 26 3/17 1/5 0/0 2 4 6 2 4 0 2 1 -30 7 0
Total 31/81 8/22 26/35 9 29 38 23 15 8 13 3 96

A lire aussi