Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Giannis Antetokounmpo (47 points) trop fort pour les Lakers

NBA – Dans le sillage de leur double MVP (47 points, 9 rebonds, 18/23 aux tirs !), les champions en titre ont fêté le retour de Khris Middleton et leur retour dans le Wisconsin par une victoire face aux « Purple & Gold » (109-102).

Dans ce duel entre les deux derniers champions NBA, ce sont les Bucks qui ont logiquement pris le meilleur sur les Lakers (109-102). Emmenés par un immense Giannis Antetokounmpo (47 points, 9 rebonds, à 18/23 aux tirs !), comme souvent inarrêtable dans la peinture mais surtout en phase avec son shoot extérieur (3/4 à 3-points), les joueurs du Wisconsin démarrent donc sur une bonne note leur série de cinq matchs à domicile, eux qui sortent tout juste d’un « road-trip » de cinq matchs également.

Le retour à la compétition de Khris Middleton (16 points, 5 rebonds, 6 passes) est une réussite, et ce ne sont pas Talen Horton-Tucker (25 points, 12 rebonds), Russell Westbrook (19 points, 15 passes) ou Anthony Davis (18 points, 9 rebonds) qui ont été en mesure de le gâcher. Les montagnes russes se poursuivent ainsi pour les « Purple & Gold » qui, malgré un solide démarrage et un super troisième quart-temps, ont globalement manqué de régularité. Notamment quand il a fallu convertir leurs tirs à 3-points (12/43, seulement).

CE QU’IL FAUT RETENIR

Giannis Antetokounmpo a sorti les muscles. Inarrêtable de bout en bout, le « Greek Freak » a montré la voie pour les Bucks. Il a d’abord tenu la baraque dans le premier acte (17 points), quand les Lakers étaient en feu à 3-points, pour maintenir les siens au contact, à coups de dunks et pénétrations. Même chose dans le second où, toujours très dominant dans la peinture, il a offert les commandes à Milwaukee avec Bobby Portis, pour (déjà) pointer à 28 points à la pause. Mieux défendu ensuite, il a toutefois continué de rentrer les paniers qu’il faut, à mi-distance ou à l’intérieur. Et quel meilleur exemple pour illustrer son énorme soirée que ce 3/4 derrière l’arc ? Preuve que rien ne pouvait lui arriver cette nuit.

Le retour de Khris Middleton. Absent depuis huit matchs, l’ailier All-Star a mis du temps avant d’entrer dans sa partie (0/6 aux tirs pour commencer). C’est finalement à la fin du troisième quart-temps que le lieutenant de Giannis Antetokounmpo a retrouvé son adresse, à mi-distance, avant de se distinguer à 3-points, au début du dernier acte, pour donner de l’air à son équipe. Il termine ainsi avec 16 points, 5 rebonds et 6 passes au compteur (à 4/12 aux tirs), en ayant surtout inscrit 12 de ses 16 unités dans les 13 dernières minutes. Et, avec « Khash Money », les Bucks peuvent espérer entamer leur remontée au classement.

La meilleure version de Russell Westbrook ? En double-double (19 points, 15 passes), le meneur All-Star n’a jamais semblé aussi à l’aise chez les Lakers que cette nuit. Désireux d’impliquer au maximum ses coéquipiers, le MVP 2017 n’a presque rien forcé en attaque (7/16 aux tirs, 3 pertes de balle), prenant ce que la défense lui laissait (à 3-points notamment, avec son 2/5). Il s’est donc contenté d’attaquer à outrance la peinture, face à cette équipe des Bucks sans protecteur de cercle, donnant le ton dans ce premier acte dominé par Los Angeles. S’il a quelque peu disparu au scoring ensuite, ce match doit pouvoir lui servir de base pour les prochaines échéances.

LES TOPS/FLOPS

Talen Horton-Tucker. Troisième match et troisième belle impression laissée par « THT », principale menace californienne de la nuit. Après ses 17 et 28 points (record en carrière), il a cette fois-ci compilé 25 points et 12 rebonds, sans gâcher en attaque (9/18 aux tirs, 3/6 à 3-points). L’échantillon est faible, mais il est déjà intéressant d’observer que l’arrière des Lakers a progressé au tir, en plus d’avoir compris qu’il ne devait plus hésiter offensivement. En contrôle, le 46e choix de la Draft 2019 a notamment régalé toute la soirée quand, près du cercle, il concluait tout en toucher, malgré les défenseurs, grâce à ses (très) longs bras.

Pat Connaughton. Très bon depuis trois matchs (16.3 points de moyenne, à 48% à 3-points), l’ailier des Bucks a continué sur sa lancée cette nuit, terminant à 16 points (4/8 à 3-points) et jouant les pompiers de service. Quand Milwaukee était dans le dur dans le premier quart-temps, c’est ainsi lui qui est sorti du banc pour réveiller ses troupes, à coup de paniers primés. Même chose dans le troisième quart-temps, quand les Lakers ont repris l’avantage au score en laissant muets les champions en titre pendant trois minutes. L’étincelle dont avaient besoin les hommes de Mike Budenholzer aujourd’hui.

Le trio Monk/Ellington/Bazemore. Malgré leur superbe démarrage à 3-points, les Lakers ont ensuite sombré au fil des minutes, terminant finalement à 12/43 derrière l’arc (soit 28% de réussite). Et la maladresse californienne est symbolisée par la performance de sa triplette d’extérieurs, qui affichent un piteux… 2/17 en cumulé. Face à la défense de zone de Milwaukee, qui a obligé Los Angeles à prendre sa chance de loin, ni Malik Monk, ni Wayne Ellington, ni Kent Bazemore n’ont donc su sanctionner les espaces laissés par les Bucks, qui ont pu profiter ensuite de la faillite au shoot des « Purple & Gold ».

LE RETOUR DE LEBRON JAMES APPROCHE

Annoncé sur le retour ce vendredi soir, chez ses meilleurs ennemis des Celtics, LeBron James a prouvé en avant-match qu’il était bel et bien tout proche de revenir à la compétition, puisqu’il s’est entraîné de longues minutes, et de manière assez poussée, sur le parquet du Fiserv Forum. Avec un bilan désormais tout juste à l’équilibre (8 victoires, 8 défaites), les Lakers peuvent donc se réjouir, eux qui ne sont pas vernis au niveau des blessures, depuis le début de saison.

LA SUITE

Milwaukee (7-8) : réception d’OKC, dans la nuit de vendredi à samedi (02h00).

Los Angeles (8-8) : déplacement à Boston, dans la nuit de vendredi à samedi (01h30).

Bucks / 109 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
G. Antetokounmpo 36 18/23 3/4 8/11 2 7 9 3 1 1 4 1 +1 47 49
K. Middleton 30 4/12 2/6 6/7 0 5 5 6 2 0 0 1 +13 16 19
B. Portis 29 8/14 1/5 0/1 3 2 5 2 1 1 3 1 +7 17 16
J. Holiday 39 3/13 1/6 1/2 0 6 6 8 3 4 5 0 -4 8 10
G. Allen 31 2/6 1/5 0/0 1 7 8 1 1 0 0 0 -13 5 10
S. Ojeleye 14 0/7 0/2 0/0 2 2 4 0 1 0 0 0 -1 0 -3
J. Nwora 8 0/1 0/0 0/0 0 2 2 0 0 2 1 0 +5 0 2
G. Hill 22 0/1 0/1 0/0 0 9 9 2 1 0 2 0 +23 0 8
P. Connaughton 32 5/10 4/8 2/3 1 3 4 0 0 1 0 1 +4 16 16
Total 40/87 12/37 17/24 9 43 52 22 10 9 15 4 109
Lakers / 102 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
C. Anthony 32 4/10 2/8 0/0 0 6 6 1 2 1 2 0 +1 10 10
A. Davis 37 9/15 0/1 0/0 2 7 9 4 4 0 1 2 +5 18 26
R. Westbrook 36 7/16 2/5 3/4 1 3 4 15 3 1 3 0 +3 19 26
A. Bradley 17 2/6 1/3 0/0 0 1 1 0 1 1 1 0 -6 5 2
T. Horton-Tucker 39 9/18 3/6 4/4 4 8 12 3 5 2 3 1 +3 25 31
K. Bazemore 11 0/5 0/3 0/0 0 2 2 0 0 1 1 0 -5 0 -3
D. Howard 8 1/2 0/0 1/2 0 2 2 0 1 1 0 1 -11 3 5
D. Jordan 5 0/2 0/0 0/0 2 2 4 0 0 0 0 0 -5 0 2
R. Rondo 12 3/5 2/3 0/0 2 1 3 0 2 0 1 0 -10 8 8
W. Ellington 20 1/7 1/7 0/0 0 3 3 0 0 0 0 0 -1 3 0
M. Monk 24 4/10 1/7 2/2 0 2 2 1 1 1 1 0 -9 11 8
Total 40/96 12/43 10/12 11 37 48 24 19 8 13 4 102

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités