Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.82PHI1.96Pariez
  • OKL4.65GOL1.18Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Steve Ballmer amusé par le comportement des fans des Lakers

NBA – Le fantasque propriétaire des Clippers prévient les fans des Lakers qu’il va falloir continuer de détester les Clippers car les deux franchises ont la même ambition : le titre.

Pendant des décennies, les Clippers n’ont pas été un danger pour la domination des Lakers sur Los Angeles. C’était davantage un sujet de moqueries que d’inquiétudes. Après tout, le voisin de Los Angeles n’avait aucune chance de rivaliser médiatiquement et sportivement.

La preuve avec un chiffre : entre leur arrivée à Los Angeles, en 1984, et 2011, les Clippers ont disputé à quatre reprises seulement les playoffs. Dans le même laps de temps, les « Purple & Gold » ont remporté huit titres NBA !

Sauf que depuis 2011, la seconde franchise de Los Angeles a énormément progressé (30% des victoires de la franchise, vieille de 51 ans, ont été enregistrés en seulement dix saisons) et s’est rapprochée des Lakers sur le plan sportif. Même si ce sont ces derniers qui dominent encore, avec une bague en 2020, les Clippers n’étaient qu’à deux victoires des Finals en juin dernier.

« Pourquoi autant d’habitants de Los Angeles étaient alors contre nous », se demande, amusé, Steve Ballmer, pour le Los Angeles Times. « Pendant longtemps, les Clippers n’étaient rien ou presque, donc personne n’y prêtait attention. Pour les fans historiques des Lakers, il n’y avait aucune menace. Et puis, on est devenu plutôt bon. On est même devenu sérieux, on n’est plus la franchise foireuse de la ville, et on a commencé à gêner les fans des Lakers, qui pensent qu’ils sont seuls à Los Angeles. Mais non, on arrive. On vient vous chercher. »

Le propriétaire a réfléchi à un changement de nom

L’attitude de certains fans des Lakers, alors que les Clippers flirtaient avec les Finals, a donc bien fait rire le propriétaire. « J’ai été surpris par l’animosité des fans des Lakers. Vous n’avez pas assez confiance en vous, les gars ? Il y a 29 équipes à battre pour gagner le titre, et vous n’êtes préoccupés que par nous. »

Alors que les Clippers vont déménager en 2024, pour rejoindre l’Intuit Dome à Inglewood, pourquoi ne pas définitivement tourner la page de Los Angeles et changer le nom de la franchise ? Et si les Clippers d’Inglewood faisaient leur apparition dans trois ans ?

« J’y ai pensé », assure Steve Ballmer. « Il faut y réfléchir. Quand j’ai pris l’équipe (en 2014, suite au scandale avec l’ancien propriétaire, Donald Sterling), je me suis posé la question : ‘La marque était-elle ternie ?’ Mais elle avait aussi gagné en popularité malgré les problèmes. On a dépassé tout ça et les fidèles des Clippers ne veulent pas qu’on change le nom. J’espère qu’on va gagner le titre avec ce nom-là. Pourquoi s’en éloigner ? »

Tags →
A lire aussi