NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
CLE
ATL0:00
IND
MIA1:00
TOR
DAL1:30
CHI
DET2:00
MIN
NOR2:00
SAS
MIL2:30
POR
PHO4:00
LAC
MEM4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE3.75ATL1.26Pariez
  • IND2.55MIA1.54Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Affamé, Julius Randle est toujours plus ambitieux pour ses Knicks

NBA – Ce fut une saison de « premières » pour Julius Randle l’an passé, avec une première cape All-Star, un titre de MIP et une première apparition en playoffs.

Avec 24 points, 10 rebonds et 6 passes de moyenne, Julius Randle a réussi sa meilleure saison en carrière l’an passé. Une campagne logiquement récompensée par une première cape All-Star et, encore plus, par un trophée de meilleure progression de l’année.

Ayant enfin goûté aux joies des playoffs, au bout de sa septième saison NBA, l’ailier-fort ne veut maintenant plus retomber dans la médiocrité. Prolongé cet été pour quatre ans et 117 millions de dollars à la clé, le joueur des Knicks est clairement l’homme fort de Tom Thibodeau. Surtout, il est la figure de proue de ce renouveau du basket à Gotham.

« On a établi la culture qu’on voulait établir collectivement et on doit continuer à s’améliorer individuellement pour que ça se traduise sur les résultats de l’équipe », affirme-t-il à SNY. « On n’a pas encore eu notre premier entraînement donc je ne peux pas vous en dire trop mais ce que je peux vous dire, c’est que chaque joueur sait qu’il doit bosser dur chaque jour et défendre fort. Thibs s’assurera toujours qu’on joue dur en défense. On sait qui on est et on sait ce qu’on doit faire à chaque match pour se donner la meilleure chance de gagner. Tout le reste, c’est ce qu’on doit améliorer. »

Avec les arrivées de Kemba Walker et Evan Fournier sur les lignes arrières, le cinq majeur des Knicks pourrait avoir fière allure, avec Julius Randle en incontournable de la peinture, sans compter les deux jeunes RJ Barrett et Mitchell Robinson pour compléter. En bon vétéran, l’ailier-fort a suivi avec attention les progrès de ses coéquipiers, à commencer par ceux de l’arrière canadien, qui a lui aussi passé un cap l’an dernier.

« RJ va être un très bon joueur. Quel âge il a ? 21 ans. Je ne sais pas mais il est super jeune [rire]. C’est déjà un très bon joueur et je peux m’identifier à ce qu’il a fait, à ce que j’ai vu de lui durant l’intersaison. Il continue de progresser. On voit facilement les gars qui aiment vraiment le jeu et qui veulent travailler leur art, et il en fait partie. Il va continuer à progresser et il va réussir une grosse saison. Je suis très content pour lui et pour ce qu’il va apporter à notre équipe. »

« On veut pouvoir dire qu’on a gagné un titre à New York »

Moins évident, car il est un peu sorti des radars à cause d’une saison pourrie par les blessures, Mitchell Robinson sera lui aussi un joueur majeur pour les Knicks, avec sa verticalité et sa dissuasion près du cercle. Quand Julius Randle est plus près du sol, Mitchell Robinson peut aller très haut, ce qui en fait un duo complémentaire.

« Mitch est en grande forme aussi. Il est musculeux, il est costaud. Ça se voit qu’il a pris son programme de muscu au sérieux », reprend Julius Randle. « Il a l’air en forme et il est un de nos éléments que les gens ont oublié, parce qu’il a manqué beaucoup de temps la saison passée. Il va être un facteur énorme dans notre saison. »

Avec une fenêtre de tir de cinq ans dans la Grosse Pomme, Julius Randle ne mâche pas ses mots quand il s’agit de formuler l’objectif à terme de ses Knicks : le titre, et rien d’autre.

« Ça va prendre du temps. Tout prend du temps. On a construit en partant de zéro. Mais pour moi, le but ultime est bien de gagner le titre et c’est ce que je veux faire dans les cinq ans à venir. Il y a beaucoup de choses et de facteurs qui vont entrer en ligne de compte, mais pour moi, et je pense pour Thibs aussi, c’est l’objectif. Gagner à tout prix. C’est comme ça que je me prépare. Il y a beaucoup de facteurs qui joueront mais je fais confiance à Leon [Rose, le président], à Thibs, à Wes [William Wesley], à nos coachs et Scott [Perry, le GM]. C’est ce qui m’a amené à signer ma prolongation. On veut pouvoir dire qu’on a gagné un titre à New York. Ce serait la meilleure sensation du monde. »

Julius Randle Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2014-15 LAL 1 14 33.3 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 1.0 0.0 1.0 0.0 2.0
2015-16 LAL 81 28 42.9 27.8 71.5 2.1 8.1 10.2 1.8 3.0 0.7 1.8 0.4 11.4
2016-17 LAL 74 29 48.8 27.0 72.3 2.0 6.6 8.6 3.6 3.4 0.7 2.3 0.5 13.2
2017-18 LAL 82 27 55.8 22.2 71.8 2.2 5.8 8.0 2.6 3.3 0.5 2.6 0.6 16.1
2018-19 NOP 73 31 52.4 34.4 73.1 2.2 6.5 8.7 3.1 3.4 0.7 2.9 0.6 21.4
2019-20 NYK 64 33 46.0 27.7 73.3 2.4 7.4 9.7 3.1 2.8 0.8 3.0 0.3 19.5
2020-21 NYK 71 38 45.6 41.1 81.1 1.2 9.0 10.2 6.0 3.2 0.9 3.4 0.3 24.1
2021-22 NYK 1 46 44.4 37.5 100.0 0.0 8.0 8.0 9.0 4.0 0.0 7.0 3.0 35.0
Total   447 31 48.5 34.2 74.1 2.0 7.2 9.2 3.3 3.2 0.7 2.7 0.5 17.4

Tags →
A lire aussi