Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.82PHI1.96Pariez
  • OKL4.65GOL1.18Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Killian Hayes paré à vivre sa « vraie saison rookie » avec les Pistons

NBA – Pour bien préparer sa seconde saison dans la grande ligue, le jeune Français a fait une croix sur un passage en équipe nationale cet été pour bosser son tir.

On a d’abord pensé à une simple contracture musculaire. Mais c’était beaucoup plus grave pour Killian Hayes, victime d’une déchirure à la hanche, après une chute sur le parquet des Bucks début janvier dernier. Après seulement sept matchs disputés, le Français allait rejoindre l’infirmerie pour trois longs mois.

On a connu des débuts en NBA plus heureux. D’autant que le rookie, qui a finalement pris part à 26 rencontres au total (dont 18 titularisations), a découvert l’univers NBA à l’ère du Covid-19. Avec un paquet de protocoles sanitaires à suivre donc, une préparation tronquée et surtout sans public.

Aujourd’hui, ses jeunes coéquipiers et partenaires de Draft – Saddiq Bey, Isaiah Stewart, Saben Lee – et lui s’apprêtent à démarrer leur deuxième saison avec un étrange sentiment en tête.

S’imaginer marquer 20 points par match

« Avec les gars on se dit que notre vraie saison rookie, c’est celle qui va commencer », décrit-il dans un entretien avec L’Équipe. « On a joué presque sans public, et on nous a dit que ça n’avait rien à voir. Chez nous, il n’y avait qu’un côté des tribunes occupé, ça fait 200 spectateurs dans une salle de 15 000. Il manquait l’énergie du public qui peut te booster et te faire gagner. »

À cette frustration s’est rapidement ajoutée celle liée à sa blessure, qui lui a imposé de revoir ses plans de début de carrière. « Quand tu te fais drafter, tu te vois mettre 20 points par match. Et puis quand il t’arrive un événement comme une blessure, il faut penser vite et passer rapidement à autre chose. Je suis passé de l’objectif de faire ma marque en NBA à celui d’être sûr que ma hanche soit en état. »

Revenu en bonne santé, le 7e choix de la Draft 2020 avait retrouvé quelques sensations en fin de saison en affichant près de 10 points de moyenne, 6.5 passes et 4 rebonds sur le mois de mai, avec toutefois encore beaucoup de déchets en termes d’adresse. Sur l’ensemble de la saison, le gaucher n’a rentré que 35% de ses tirs.

300 dollars la passe risquée ratée !

C’est ce qui l’a poussé à rester bosser à Detroit cet été, en déclinant l’invitation de Vincent Collet pour être partenaire d’entraînement avec l’équipe de France avant les Jeux de Tokyo. Principal axe de travail estival ? Son shoot donc. « Il fallait quelques petits changements » précise le Français, susceptible d’être en bleu pour Paris 2024. « Un nouveau coach à Detroit, dont c’est la spécialité, m’a dit que ce qu’il voulait me faire améliorer, c’est ce que je fais avant de tirer. Mes appuis avant même d’attraper la balle. »

Son efficacité passera aussi par une meilleure gestion, balle en main. En 26 minutes de temps de jeu, il perdait tout de même plus de trois ballons chaque soir. Le meneur ne cache pas avoir ce goût pour la passe qui « semble impossible » et l’envie de « jouer libre » sans s’arrêter à une erreur. Mais l’intéressé est prévenu : « Avec le coach, on a une règle. Si je provoque une perte de balle après une passe risquée ratée, c’est 300 dollars d’amende ! »

La saison prochaine, Killian Hayes pourra compter sur son nouveau coéquipier, Cade Cunningham, pour se décharger un peu de cette pression. Avec le numéro 1 de la Draft et les autres venus (Luka Garza et Isaiah Livers), le Français est persuadé que Detroit a aujourd’hui « plein de gars qui vont nous aider à restaurer les Pistons ».

Killian Hayes Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2020-21 DET 26 26 35.3 27.8 82.4 0.2 2.4 2.7 5.3 2.2 1.0 3.2 0.4 6.8
2021-22 DET 2 20 9.1 0.0 0.0 0.5 2.5 3.0 2.5 2.0 0.5 1.5 0.0 1.0
Total   28 25 34.0 27.0 82.4 0.3 2.4 2.7 5.1 2.2 1.0 3.1 0.4 6.4

Tags →
A lire aussi