Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.08TOR1.75Pariez
  • BRO1.13LOS6.6Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le MVP de la nuit | Avec son « money time » de feu, Nikola Jokic a mis Chicago dans le rouge

Passé tout près d’un nouveau triple-double, le pivot des Nuggets a inscrit 17 points dans le dernier quart-temps pour arracher la victoire à Chicago.

On a longtemps hésité avec James Harden, auteur d’un gros triple-double face aux Spurs, mais Nikola Jokic l’emporte de peu à l’évaluation. Comme le barbu, le pivot a dominé son sujet sur le parquet des Bulls, même si, lui, a manqué d’une passe le triple-double, ce qui aurait été son 50e en carrière.

D’abord davantage porté sur la distribution, avec des merveilles de passes délivrées sur les « backdoor » joués par ses coéquipiers, le pivot a poursuivi sa montée en puissance tout au long de la partie pour finir très fort. Avec un quatrième quart-temps de domination totale.

Sans rentrer le moindre tir à 3-points, il a fait ses dégâts près du cercle. En allant dunker en sortie de « pick-and-roll » avec Jamal Murray, en enfonçant son adversaire direct pour finir avec ses « hook » main droite ou main gauche… Wendell Carter Jr. ou Thaddeus Young n’ont pas pesé très lourd face à lui.

Même lorsque le Serbe s’est retrouvé avec trois Bulls autour de lui, avec moins d’une minute à jouer et une seule possession d’avance au score, il est parvenu à résister. Il a ainsi inscrit 17 de ses 39 points (17/28 aux tirs) dans cette dernière période, pour finir compléter ses 14 rebonds, 9 passes et 2 contres (53 d’évaluation).

Le « luxe » d’avoir un MVP potentiel

« On était laxistes selon moi », lâche-t-il après la rencontre, pour justifier son coup de chaud final. « Je voulais simplement être agressif et probablement changer de rythme. Ce que je pense avoir fait. »

Grâce à ses coéquipiers qui l’ont gavé de ballons.

« On a continué à jouer le même système, encore et encore, je ne vais pas mentir », note Jamal Murray. « Et il marquait à chaque fois. Il n’y avait pas besoin de changer quoi que ce soit. »

Leur coach, Michael Malone, voit dans cette grosse fin de match la preuve de la « grandeur » de son pivot. « Le fait qu’il ait accepté la responsabilité de conclure au dernier quart-temps témoigne de sa grandeur. C’est simple. C’est le luxe d’avoir un candidat au titre de MVP. »

Un candidat à la récompense individuelle suprême qui reste malgré tout sous-estimé selon son entraîneur. « J’entends toutes ces conversations sur les joueurs avec lesquels vous voudriez démarrer une franchise », poursuit le coach. « Je n’ai jamais vu le nom de Nikola être mentionné et j’en suis abasourdi. Nikola Jokic est le joueur avec qui j’aimerais construire une franchise, comme nous l’avons fait ici à Denver et avec beaucoup de succès. »

Nikola Jokic Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2015-16 DEN 80 22 51.2 33.3 81.1 2.3 4.7 7.0 2.4 2.6 1.0 1.3 0.6 10.0
2016-17 DEN 73 28 57.8 32.4 82.5 2.9 6.9 9.8 4.9 2.9 0.8 2.3 0.8 16.7
2017-18 DEN 75 33 49.9 39.6 85.0 2.6 8.1 10.7 6.1 2.8 1.2 2.8 0.8 18.5
2018-19 DEN 80 31 51.1 30.7 82.1 2.9 8.0 10.8 7.3 2.9 1.4 3.1 0.7 20.1
2019-20 DEN 73 32 52.8 31.4 81.7 2.3 7.5 9.7 7.0 3.0 1.2 3.1 0.6 20.0
2020-21 DEN 51 35 57.1 42.2 85.8 2.8 8.1 10.9 8.7 2.7 1.5 3.1 0.6 26.3
Total   432 30 53.2 35.0 83.1 2.6 7.1 9.8 5.9 2.8 1.2 2.6 0.7 18.1

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |