Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.18CHI1.72Pariez
  • IND1.22OKL4.45Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le MVP de la nuit : PJ Washington plus royal que les Kings

L’intérieur des Hornets a explosé les compteurs en signant 42 points à 15/23 au tir en 42 minutes dans la victoire renversante de Charlotte à Sacramento (126-127).

Même si Giannis Antetokounmpo a lui aussi noirci sa ligne de stats tout en étant « clutch » face aux Clippers, la performance réussie par PJ Washington sur le parquet des Kings cette nuit mérite le détour. L’exploit n’est pas commun pour un joueur dont on parle peu mais qui a su faire rapidement oublier un pilier comme Marvin Williams et qui a « profité » de l’absence d’éléments importants comme Devonte’ Graham, Gordon Hayward ou encore Cody Zeller pour s’exprimer davantage.

Un joueur qui avait scellé son record en carrière… lors de son premier match en carrière justement (27 points en octobre 2019), et qui n’avait dépassé les 20 points qu’à deux reprises cette saison… Jusqu’à cet extraordinaire coup de chaud face à Sacramento, avec 42 points. Habituellement discret, tout en étant efficace, PJ Washington a ainsi montré de quoi il était capable lorsqu’il maintenait son degré d’agressivité sur 48 minutes.

« J’ai simplement essayé de rester agressif durant tout le match. Je savais que je pouvais mettre mes tirs. Bravo à mes coéquipiers qui ont su me trouver durant tout le match. C’est grâce à eux et je suis heureux de nous voir sortir avec la victoire. On a accusé un gros retard mais on a trouvé une façon de revenir dans le coup », a-t-il déclaré.

Un gros 3-points dans le « clutch time »

En fin de match, ses coéquipiers ont continué à le servir, et le « stretch four » a répondu présent, alignant les 3-points et les pénétrations jusqu’à en faire perdre la tête aux Kings, qui menaient pourtant de 8 points à moins d’une minute de la fin. Dans l’incroyable « come-back » victorieux des Hornets, il s’est illustré par sa maîtrise et son sang-froid en passant un 3-points en tête de raquette qui a ensuite permis à Malik Monk d’aller chercher le 2+1 de la gagne à 1.4 seconde de la fin.

« J’ai l’impression d’avoir pris un bon rythme assez tôt et je me sentais bien aussi à 3-points, alors j’ai continué à shooter. C’est toujours agréable quand les tirs tombent. Chaque fois que mes coéquipiers me trouvaient, j’essayais de faire payer la défense », a-t-il ajouté

Auteur de 42 points, 9 rebonds, 2 passes décisives, 2 interceptions et 2 contres, PJ Washington pourrait bien bénéficier de cette exposition dans les matchs à venir en attendant que l’infirmerie des Hornets se vide un peu. Au point de bousculer la hiérarchie en attaque ? Ses prochaines prestations aideront sans doute James Borrego dans son choix.

P.J. Washington Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2019-20 CHA 58 30 45.5 37.4 64.7 1.0 4.5 5.5 2.1 2.7 0.9 1.6 0.8 12.2
2020-21 CHA 49 30 42.8 37.5 78.2 1.4 5.0 6.4 2.7 2.7 1.0 2.1 1.4 11.8
Total   107 30 44.3 37.4 71.0 1.2 4.7 5.9 2.4 2.7 0.9 1.8 1.0 12.1

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |