NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

John Wall avait patiemment préparé son retour

Alors qu’il aurait pu revenir dans la « bulle » l’été dernier, le meneur n’a rien voulu précipiter après plusieurs mois de rééducation. Il a bien fait puisque ses débuts à Houston sont bons.

La victoire contre les Wizards a sans doute un goût particulier pour John Wall. C’est une petite revanche. L’ancienne star de Washington pensait effectuer son grand retour sous les couleurs des Wizards cette saison, mais elle a finalement été transférée vers Houston, durant l’intersaison, contre Russell Westbrook.

Après deux ans sans jouer, John Wall a donc retrouvé les parquets, en décembre dernier, avec les Rockets. La fin d’une interminable rééducation, allongée volontairement par le meneur.

« Oui, j’étais déjà prêt à revenir sur les terrains avant la pandémie de Covid-19 », confirme-t-il à The Athletic. « J’aurais pu revenir la saison passée, autour du All-Star break ou même dans la bulle. Mais je voulais attendre d’être à 110% pour revenir. Je voulais revenir mais surtout me renforcer le plus possible. J’ai pris mon temps, je n’ai rien précipité. C’est ce que j’ai fait et voilà pourquoi je fais un bon début de saison. »

Dès lors, pendant l’été, ses coéquipiers de Washington s’envolent vers Orlando et la « bulle » pour tenter d’accrocher les playoffs. John Wall, lui, n’est pas loin puisqu’il rejoint Miami pour continuer de se préparer pour la saison 2020/2021. Au programme, des journées de douze heures remplies de course, de vélo, de musculation.

« J’ai tout travaillé », explique-t-il, en évoquant son physique. « Le plus important étant mes jambes. J’avais été blessé au tendon d’Achille, donc il fallait que je renforce mon mollet. J’ai bossé des choses que je n’avais jamais travaillées avant dans ma carrière. Je voulais avoir plus de force dans les jambes. »

« Je sais à quel point j’ai bossé et la NBA est bien plus facile que par le passé »

Ensuite, il s’agit de se tester face à une concurrence digne de ce nom. Des joueurs NBA viennent s’entraîner et jouer avec l’ancien All-Star. Une cinquantaine de joueurs, parmi lesquels on peut citer notamment Andre Drummond, Iman Shumpert ou encore James Harden, viennent partager des moments avec John Wall.

Puis plus tard, à Los Angeles, ce sont les Nets qui croisent le nouveau meneur des Rockets : Kevin Durant, Kyrie Irving, Caris Levert (désormais à Indiana) et DeAndre Jordan.

« Ce furent de très bons moments. C’était important d’avoir cette opportunité de jouer contre des gars comme Durant et Irving. Ils m’ont vu évoluer au plus haut niveau. Ils m’ont dit que j’avais encore pas mal d’années à faire dans la ligue et la capacité de faire ce que je voulais. »

Depuis un mois, avec 17.9 points, 5.4 passes et 4 rebonds de moyenne, John Wall prouve petit à petit qu’il revient à un très bon niveau pour un joueur éloigné des terrains pendant deux ans et qui a souffert de nombreuses blessures au fil des années. Est-ce étonnant pour lui d’être aussi performant ?

« Bien sûr que non », répond le Rocket. « Je ne suis pas surpris. Je sais à quel point j’ai bossé et la NBA est bien plus facile que par le passé. Il y a beaucoup de changements en défense, donc de mismatches et d’espaces pour jouer le un-contre-un. Je suis capable de jouer ces situations, de créer un shoot pour moi-même ou pour mes coéquipiers. Je savais que ce serait plus facile que lors de mon arrivée dans la ligue, quand la raquette était blindée et qu’il n’y avait qu’un shooteur par équipe. »

John Wall Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2010-11 WAS 69 38 40.9 29.6 76.6 0.5 4.1 4.6 8.3 2.5 1.8 3.8 0.5 16.4
2011-12 WAS 66 36 42.3 7.1 78.9 0.7 3.8 4.6 8.0 2.1 1.4 3.9 0.9 16.3
2012-13 WAS 49 33 44.1 26.7 80.4 0.7 3.3 4.0 7.6 2.4 1.3 3.2 0.8 18.5
2013-14 WAS 82 36 43.3 35.1 80.5 0.5 3.6 4.1 8.8 2.7 1.8 3.6 0.5 19.3
2014-15 WAS 79 36 44.5 30.0 78.5 0.5 4.2 4.6 10.0 2.3 1.8 3.9 0.6 17.6
2015-16 WAS 77 36 42.4 35.1 79.1 0.6 4.4 4.9 10.3 2.1 1.9 4.1 0.8 19.9
2016-17 WAS 78 36 45.1 32.7 80.1 0.8 3.4 4.2 10.7 1.9 2.0 4.1 0.6 23.1
2017-18 WAS 41 34 42.0 37.1 72.6 0.5 3.1 3.7 9.6 2.0 1.4 3.9 1.1 19.4
2018-19 WAS 32 35 44.4 30.2 69.7 0.5 3.2 3.6 8.7 2.2 1.5 3.8 0.9 20.7
2020-21 HOU 24 31 42.6 33.3 75.4 0.4 2.9 3.3 6.1 1.2 0.9 3.3 0.7 20.4
Total   597 36 43.3 32.5 78.0 0.6 3.7 4.3 9.1 2.2 1.7 3.8 0.7 19.0

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |