NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Matt Thomas veut devenir un joueur qui compte chez les Raptors

Meilleur scoreur des Raptors pour leur premier match de présaison, Matt Thomas ne veut plus se contenter d’un rôle de shooteur pur en bout de banc pour sa deuxième saison en NBA.

Utilisé avec parcimonie la saison passée, à des doses homéopathiques de moins de 11 minutes par match, Matt Thomas a connu une saison rookie très discrète chez les Raptors. L’ancien champion d’EuroCup avec Valence attaque toutefois sa deuxième saison au sein de l’équipe de Toronto avec des ambitions personnelles affichées.

Un vrai rôle cette saison

« Quand on est allé dans la bulle, j’étais bien mentalement et physiquement », explique-t-il sur TSN. « Je pense y avoir bien joué. Maintenant, il s’agit d’utiliser cette dynamique de ma fin de saison pour devenir un joueur de rotation plus constant dans cette équipe, un gars qui peut rentrer en jeu chaque soir et aider l’équipe à gagner. »

À moins de 5 points, mais à 53% de réussite aux tirs dont 47% à 3-points, Matt Thomas a effectivement optimisé ses minutes lors de la fin de saison chez Disney. Mais il a surtout tiré le meilleur de sa campagne de débutant, forcément difficile en arrivant de Valence.

« Pour ma première saison en NBA, en arrivant d’Europe, je n’avais pas vraiment d’attentes. Je pense que beaucoup d’entraîneurs et de gens dans les bureaux ne savaient probablement pas comment la transition allait se passer pour moi. Mon rôle a été très variable, avec des hauts et des bas. J’ai eu des matchs à 20 minutes et d’autres où je ne jouais pas du tout. Tout ça variait en fonction des gars blessés, ou de la tournure de certains matchs, différents duels, etc. »

À force de persévérance et de répétitions de son coup de poignet létal, Matt Thomas s’est petit à petit fait une place dans la rotation de Nick Nurse. Ce dernier veut même lui donner davantage de responsabilités pour sa deuxième saison, la suite logique des choses.

« Il fait davantage que simplement se tenir dans le coin pour tirer à 3-points. Il crée des choses en attaque parce qu’il fait les bons choix. Il est plus qu’un shooteur. Il joue à un rythme élevé et avec un bon QI basket. C’est un vrai joueur », maintient le coach. « Il sait qu’il est un shooteur, mais il fait plus. Il coupe, il bouge, il fait les bons choix en défense. Il va parfois être dominé en taille ou en force sur quelques duels, mais il apporte tellement en attaque. Je veux le faire jouer dans un rôle plus important cette année. »

Tenir les duels en défense, son ultime défi

À l’instar de JJ Redick qui en est désormais à sa 15e saison en NBA, mais qui avait bien galéré lors de ses premières années, Matt Thomas sait que c’est d’abord défensivement qu’il doit faire taire les critiques. En attaque, l’ancien d’Iowa peut shooter, évidemment, mais il peut aussi partir en dribble et lâcher la passe au moment opportun.

Sauf qu’il doit pouvoir tenir les duels face aux nombreux arrières talentueux qui peuplent la NBA, et qui sont souvent plus athlétiques que lui. C’est sans parler des rotations défensives avec les intérieurs après les écrans…

« Matt est un bon défenseur. Son problème est que parfois, il est dominé en taille ou en puissance », admet Nick Nurse. « Il se retrouve face à un intérieur de 2m05 et il doit se battre comme un beau diable pour lutter. Il se bat bien et il est plus dur qu’on peut le penser. Mais il est bon dans la défense collective. Il travaille dur et si j’arrive à lui donner plus de minutes, il va apprendre à s’adapter, et puis on mettra en place des schémas qui vont le protéger de ça aussi. »

Avec la volonté de son « head coach » et sa progression individuelle bien entamée, à l’image de son premier match de présaison à 16 points et 5 passes (meilleur scoreur de Toronto), Matt Thomas peut donc entrevoir une saison intéressante, plus impliqué dans le jeu et ce, des deux côtés du terrain. À lui de jouer, la balle est dans son camp.

« La saison passée, ça m’a pris du temps pour m’adapter à la vitesse, la taille et les qualités athlétiques du jeu NBA, tout en apprenant nos systèmes et nos principes défensifs pour que ça devienne naturel. Et puis, mes minutes n’étaient pas stables. C’est difficile d’apprendre et de s’adapter dans ces conditions. Mais la défense est un des points sur lequel je me concentre. Les équipes vont me prendre pour cible et je dois assumer, tirer de la fierté à faire des stops, rester en face des attaquants. C’est quelque chose que j’ai bossé pendant l’intersaison. »

Matt Thomas Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2019-20 TOR 41 11 48.7 47.5 75.0 0.2 1.3 1.5 0.5 0.9 0.2 0.4 0.0 4.9
2020-21 TOR 20 6 35.9 35.7 100.0 0.1 0.7 0.7 0.5 0.3 0.1 0.3 0.0 2.1
Total   61 9 46.0 44.9 81.2 0.2 1.1 1.2 0.5 0.7 0.2 0.3 0.0 4.0

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |