Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Danilo Gallinari et la capacité à faire mentir les pronostics

Individuellement et collectivement, l’Italien a souvent fait mentir ses détracteurs.

Si la free agency 2020 ne promet pas d’être des plus explosives, il y a quand même quelques poissons de taille qui s’apprêtent à plonger sur le marché.

Danilo Gallinari en fait partie, lui qui vient de finir une nouvelle saison surprise à OKC après la belle aventure avec les Clippers, tournant à 18.7 points à plus de 40% de loin. Ils ne sont que six en NBA à passer ces deux barres. Pourtant, on parle moins de lui que de ceux qui l’accompagnent : l’Italien a-t-il toujours été sous-estimé ? « Peut-être oui, un peu, quand j’y pense » répond-il quand Hoopshype lui en parle.

« Dans le métier, tout le monde connait ma valeur »

« Le truc c’est que c’est la perception des fans, mais les gens du métier, les entraîneurs, les statisticiens, tout le monde connaît ma valeur et ce que j’apporte chaque soir depuis douze ou treize ans. » Niveau chiffres, ça donne 16.2 points à 43% aux tirs dont 38% à 3-points, 4.9 rebonds, 2 passes en 31 minutes de moyenne sur 611 matchs dont 541 comme titulaire. Et en prime, il peut s’appuyer sur deux dernières bonnes expériences avec des équipes qu’on n’attendait pas à ce niveau, les Clippers puis le Thunder.

« Je pense que le bon mot pour ces saisons, c’est miraculeuses. Personne ne s’attendait à ce qu’on fasse ce qu’on a fait. Et ce n’est pas que ça. On disait qu’on allait gagner 30 ou 33 matchs à Los Angeles, encore pire cette année. C’est ce à quoi je pense quand j’entends le mot ‘sous-estimé’. Il s’agissait d’incroyables saisons. »

« J’ai assez confiance pour me dire que je ferai ce que je veux où je veux »

« On a fait des choses que personne n’attendait » poursuit-il. « Non seulement on a atteint les playoffs, mais avec Los Angeles on a gagné deux matchs face aux Warriors quand tout le monde imaginait un 4-0. On a fait un comeback miraculeux, le plus grand de l’histoire, avec 31 points de retard. Et cette année, on n’a pas seulement fait les playoffs, on a fini cinquième, on a été au Game 7 contre Houston et je pense qu’on aurait dû gagner cette série honnêtement. Des saisons miraculeuses incroyables. »

Une « grinta » qu’il pense pouvoir apporter aussi chez des concurrents mieux armés« Complètement. J’ai assez confiance pour me dire que je ferai ce que je veux où je veux. On l’a fait à Los Angeles, on l’a fait à OKC, deux ans de suite. Mes sentiments et ma confiance me font penser que je peux le faire, qu’on peut le faire en équipe. »

Danilo Gallinari Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2008-09 NYK 28 15 44.8 44.4 96.3 0.5 1.5 2.0 0.5 1.7 0.5 0.5 0.1 6.1
2009-10 NYK 81 34 42.3 38.1 81.8 0.8 4.1 4.9 1.7 2.4 0.9 1.4 0.7 15.1
2010-11 * All Teams 62 34 41.4 35.2 86.2 1.0 4.0 4.9 1.7 2.3 0.8 1.3 0.4 15.7
2010-11 * NYK 48 35 41.5 34.7 89.3 1.0 3.8 4.8 1.7 2.4 0.8 1.2 0.4 15.9
2010-11 * DEN 14 31 41.2 37.0 77.2 0.8 4.6 5.4 1.6 1.9 0.9 1.8 0.6 14.7
2011-12 DEN 43 31 41.4 32.8 87.1 0.7 4.1 4.7 2.7 2.0 1.0 1.6 0.5 14.6
2012-13 DEN 71 33 41.8 37.3 82.2 0.9 4.3 5.2 2.5 1.8 0.9 1.6 0.5 16.2
2014-15 DEN 59 24 40.1 35.5 89.5 0.5 3.2 3.7 1.4 1.6 0.8 1.0 0.3 12.4
2015-16 DEN 53 35 41.0 36.4 86.8 1.0 4.3 5.3 2.6 1.6 0.8 1.5 0.4 19.6
2016-17 DEN 63 34 44.7 38.9 90.2 0.6 4.5 5.2 2.1 1.5 0.6 1.3 0.2 18.2
2017-18 LAC 21 32 39.8 32.4 93.1 0.4 4.4 4.8 2.0 1.4 0.6 1.2 0.5 15.3
2018-19 LAC 68 30 46.3 43.3 90.4 0.8 5.3 6.1 2.6 1.9 0.7 1.5 0.3 19.8
2019-20 OKC 62 30 43.8 40.5 89.3 0.6 4.7 5.2 1.9 1.2 0.7 1.2 0.1 18.7
Total   611 31 42.7 38.0 87.3 0.7 4.2 4.9 2.0 1.8 0.8 1.3 0.4 16.2

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés