NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
ATL129
IND117
NYK122
NOR112
MIA62
BRO56
CHA
POR1:00
ORL
HOU1:00
TOR
OKC1:00
DAL
SAC1:30
LAC
MIN4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA2.52POR1.56Pariez
  • ORL1.91HOU1.94Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

En janvier 1995, Clyde Drexler était proche de rejoindre les Sonics

La star des Blazers a quitté Portland pour Houston en février 1995, mais quelques jours avant, il aurait très bien pu rejoindre Seattle. Un échange avec Kendall Gill était envisagé.

En janvier 1995, les Blazers sont à peine à un bilan équilibré. La chute de la franchise se confirme. Finalistes en 1990 et 1992, les Blazers gagnent de moins en moins de matches en saison régulière depuis cette dernière participation aux Finals et se font sortir au premier tour à chaque fois.

L’heure est à la transition, voire à la reconstruction. Pour totalement entériner cette décision, il faut transférer le meilleur joueur de l’équipe, Clyde Drexler.

Si bien que le 26 janvier 1995, avant une rencontre contre Utah, le New York Daily News sort une rumeur concernant la franchise de l’Oregon : l’arrière pourrait être échangé à Seattle contre Kendall Gill. La rumeur était en réalité une information, confirmée par George Karl aujourd’hui. Le coach des Sonics à l’époque a invité Bob Whitsitt, l’ancien GM de Seattle, pour évoquer ce transfert manqué.

« Donc quand j’arrive à Portland, Paul Allen (le propriétaire) m’a dit que l’équipe allait être démantelée », explique Bob Whitsitt, GM des Blazers à partir de 1994 après des années chez les Sonics, dans le podcast Truth + Basketball. « Ils avaient viré tout le monde, P.J. Carlesimo avait remplacé Rick Adelman. Drexler ne voulait pas vivre tout ça, donc il fallait le transférer. C’était le moment de le faire. J’ai donc dit à Drexler que j’allais lui trouver une bonne situation, comme je l’avais fait avec Jack Sikma (qui était passé de Seattle à Milwaukee). »

La perspective d’un superbe trio Clyde Drexler – Gary Payton – Shawn Kemp

Bob Whitsitt pense alors à son ancienne équipe, Seattle. Difficile pour Clyde Drexler de trouver un meilleur point de chute puisque les Sonics ont remporté 63 matches en 1994 et ce 26 janvier 1995, ils sont troisièmes à l’Ouest avec 28 victoires et 10 défaites.

Sauf que le GM et président de la franchise de Seattle, Wally Walker, ne comprend pas les motivations de Bob Whitsitt. Il pense sûrement que Clyde Drexler est fini, à 32 ans passés, et que lâcher un jeune joueur comme Kendall Gill (26 ans) contre ce champion olympique 1992 serait une erreur.

Finalement, le transfert ne se fait pas et le 8 février 1995, « The Glide » joue son dernier match à Portland et s’envole vers Houston. Il remportera le titre quelques mois après, contre le Magic. Pari gagnant pour les Rockets. Forcément, pour les Sonics, finalistes 1996 contre les Bulls, les regrets sont grands puisqu’on est passé à côté d’un superbe trio composé de Clyde Drexler, Gary Payton et Shawn Kemp… Sur le papier, ça aurait été très séduisant.

« Je continue de croire aujourd’hui qu’un Drexler à Seattle, ça aurait permis de gagner le titre cette année-là. Aucun doute dans mon esprit, car Houston n’aurait pas eu Clyde », estime Bob Whitsitt.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires