Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Malcolm Brogdon ne veut pas d’un « effet George Floyd » sans lendemain

Issu d’une famille qui s’est battue pour l’égalité des droits, le meneur des Pacers a même désigné six axes pour marquer la fin des violences policières envers les minorités.

Aux côtés de Jaylen Brown et de Justin Anderson, Malcolm Brogdon a été du cortège de manifestants pacifiques rassemblés à Atlanta pour rendre hommage à George Floyd et protester contre les violences policières.

Pour USA Today, il s’est livré dans une lettre à la manière du « Player’s Tribune », se confiant notamment sur ses racines et le combat de son grand père, John Hurst Adams, « leader des droits civils à Waco, au Texas et à Seattle, organisant des marches de protestation, des sit-in et des boycotts dans la lutte pour l’égalité raciale ».

« L’idée de participer à la lutte pour l’égalité n’est pas nouvelle pour moi et j’ai eu la chance de grandir en entendant les histoires de mon grand-père qui marchait aux côtés de Martin Luther King », poursuit-il.

Et maintenant ?

Malcolm Brogdon évoque également cette marche émouvante et ce sentiment qu’un tournant de l’histoire de son pays est peut-être en train de se dérouler sous ses yeux. Il est enfin revenu sur l’échange qui a suivi avec sa mère, qui lui a simplement demandé : « Et maintenant ? ».

« Je ne m’étais pas encore projeté aussi loin, mais elle avait raison. Elle m’a rappelé que mon grand-père ne s’est pas contenté de protester, il a utilisé son influence pour établir des liens et collaborer avec d’autres leaders des droits civils et a aidé à créer des plans sur la manière dont ils allaient insuffler un réel progrès ».

Le meneur des Pacers a ainsi listé les six axes les plus importants qui pourraient contribuer à faire évoluer les mentalités et changer les choses.

« Je ne prétends pas avoir les réponses ou même une stratégie parfaite, mais j’ai réfléchi depuis samedi et voici ce que je sais :

– Nous devons rendre justice à George Floyd et Breonna Taylor, et les auteurs de leur mort doivent être tenus pour responsables

– Nous devons voir l’humanité en chacun de nous, afin de pouvoir comporter avec compassion, plutôt qu’avec haine.

– Nous devons reconnaître que la protestation pacifique fonctionne parce que nous créons une communauté et démontrons notre engagement envers une cause. Elle aide les gens à comprendre notre douleur et ce qui doit changer.

– Nous devons abattre les barrières érigées pour empêcher notre participation aux élections. Et nous devons voter à tous les niveaux – local, étatique et fédéral – pour soutenir les personnes qui se battront pour nous.

– Nous devons exiger que nos élus et forces de l’ordre rendent des comptes et modifient les politiques qui encouragent la surpolitisation et l’usage excessif de la force envers les communautés noires.

– Nous devons tous nous éduquer et participer. Ensemble, nous pouvons lutter pour le changement qui permettra à notre pays de tenir ses promesses pour tous ses citoyens. Nous ne pouvons pas abandonner. L’enjeu est trop important ».

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Indiana Pacers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés