Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.72UTA2.13Pariez
  • LOS1.81LA 2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le 28 mai 1978, Dennis Johnson contre sept tirs dans un match des Finals

Fort défenseur, l’arrière de Seattle va se transformer en mur face aux Bullets et établir le record de tirs bloqués pour un extérieur à ce niveau de la compétition.

Dans l’histoire des Finals, seuls huit joueurs ont contré au moins sept shoots dans une rencontre. Sept sont logiquement des intérieurs, cela va de Tim Duncan à Shaquille O’Neal en passant par Hakeem Olajuwon, Patrick Ewing ou Dwight Howard.

Le seul extérieur de l’histoire à avoir franchi cette barre n’est pas Dwyane Wade ou Michael Jordan (les deux meilleurs contreurs chez les arrières) ni des Kobe Bryant et Andre Iguodala (les deux ont contré quatre shoots dans une rencontre des Finals), mais bien Dennis Johnson, le 28 mai 1978.

L’arrière des Sonics a réalisé cette performance (sept contres donc) face aux Bullets, dans le Game 3 des Finals 1978. Dans une partie où Washington a souffert de la maladresse de ses extérieurs (1/14 pour Kevin Grevey, 6/18 pour Tom Henderson, 2/10 pour Charles Johnson), et a été soutenu par un énorme Elvin Hayes (29 points, 20 rebonds), Dennis Johnson a ainsi été remarquable pour éteindre les shooteurs de la capitale.

Seattle s’impose 93-92 et prend l’avantage dans les Finals (2-1), mais ce sont bien les Bullets qui seront champions à l’issue d’un Game 7.

L’année suivante, les deux formations se retrouveront de nouveau et, cette fois, les Sonics l’emporteront avec Dennis Johnson sacré MVP des Finals (22.6 points, 6 rebonds, 6 passes, 2.2 contres, 1.8 interception de moyenne).

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés