Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

90% des joueurs NBA n’ont même pas touché la moitié de leur salaire annuel

Ceux qui n’ont pas négocié le versement de leur salaire sur six mois pourraient être durement pénalisés par la suspension de la saison.

Même s’ils sont rémunérés au match, la très grande majorité des joueurs NBA sont payés sur 12 mois, avec deux versements par mois, et ce mercredi 1er avril, ils recevront donc 1/24e de leur salaire. Il pourrait s’agir du dernier versement avant longtemps puisque l’on sait que les propriétaires envisagent de geler les salaires pendant la suspension de la compétition.

Évidemment, les multi-millionnaires de la NBA ne sont pas à plaindre mais le New York Times nous apprend que 90% des joueurs NBA (soit environ 400 joueurs selon le syndicat) n’ont pour l’instant touché que 40% de leur salaire puisque la saison n’avait débuté que depuis cinq mois (soit 10 versements sur 24), et ils ne sont donc pas encore certains de toucher le reste… Les 10% restants avaient négocié le paiement de leur contrat annuel sur une durée plus courte, six mois exactement, et c’est le cas des joueurs représentés par Klutch Sports, l’agence de Rich Paul, et ils sont neuf dans ce cas : LeBron James, John Wall, Kentavious-Caldwell Pope, Dejounte Murray, Miles Bridges, Darius Bazley, Darius Garland, Terrance Ferguson et Trey Lyles.

Au total, il y aurait un peu moins de 20 joueurs dans ce cas, et on trouve aussi Kevin Durant, Kyrie Irving, Blake Griffin et Otto Porter. Que des très, très gros salaires. Ceux-là pourraient perdre, au maximum, 15% de leur salaire annuel si la dernière échéance n’est pas versée. Pour les autres, cela pourrait être beaucoup plus, et des discussions sont en cours entre le syndicat des joueurs et la NBA.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés