Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

La course au MVP : le bilan à la mi-saison

Qui succédera à Giannis Antetokounmpo comme meilleur joueur de la NBA ? Pour l’instant, le Grec s’accroche à son trophée et il apparaît comme le MVP de cette première partie de saison.

Les 30 franchises ont joué environ 40 matches, et c’est le bon moment pour tirer un bilan à la mi-saison. Du côté de la course au MVP, quatre joueurs se détachent nettement, et parmi eux, il y a trois anciens MVP.

Ce qui signifie qu’on s’oriente plutôt vers le sacre d’un ancien MVP. Ce n’est pas arrivé depuis 2016 et le doublé de Stephen Curry, et Giannis Antetokounmpo semble justement bien parti pour réaliser le doublé. Qui peut l’en empêcher ? James Harden, s’il maintient la même moyenne en attaque, et qu’il parvient à placer Houston sur le podium à l’Ouest ? LeBron James, s’il reste le meilleur passeur de la NBA, et qu’il hisse les Lakers à la première place de la saison régulière ? Pour Luka Doncic, ce sera évidemment compliqué si Dallas reste à sa place actuelle.

1 – Giannis Antetokounmpo
Bilan : Bucks – 35v-6d – 1er à l’Est
Stats : 31 min,29.8 pts, 12.4 rbds, 5.5 pds, 1.2 int, 1.1 ct, 3.4bps, 55% tirs, 33% 3-pts, 62% LF

Il n’était pas le favori à sa propre succession car on ne l’imaginait pas capable de faire mieux au sein d’une formation qui avait perdu Malcolm Brogdon. Mais le MVP en titre a encore progressé, et pas uniquement à 3-points. Il maîtrise mieux ses efforts, il se comporte davantage en leader et il se sort mieux des prises à deux. Bien sûr, sa maladresse aux lancers-francs pourrait lui jouer des tours, mais cette saison régulière a des allures de camp d’entraînement pour lui en prévision des playoffs. Il ne donne pas le sentiment d’être à 100% et pourtant il domine la concurrence et les Bucks sont numéros 1 de la NBA. Il est le MVP à la mi-saison.

2 – LeBron James
Bilan : Lakers – 33v-7d – 1er à l’Ouest
Stats : 35 min, 25.5 pts, 7.8 rbds, 10.7 pds, 1.3 int, 0.5 ct, 3.7 bps, 49% tirs, 35% 3-pts, 70% LF

Si James Harden peut sembler meilleur que LeBron James depuis quelques semaines, notre bilan est global, et il faut souligner le remarquable retour au premier plan du King. Après une saison sans playoffs, gâchée par sa première blessure sérieuse en carrière, il est revenu plus détendu et passeur que jamais. Son leadership est intact, et il fédère autour de lui un groupe revanchard. Une véritable armée qui n’a que le titre en tête. À 35 ans, LeBron James pourrait terminer meilleur passeur de la NBA, et ce serait un vrai exploit dans une carrière déjà dense.

3 – James Harden
Bilan : Rockets – 26v-12d – 4e à l’Ouest
Stats : 38 min, 38.4 pts, 6 rbds, 7.6 pds, 1.8 int, 0.8 ct, 4.7 bps, 46% tirs, 39% 3-pts, 86% LF

Bien sûr, le jeu des Rockets agace, et James Harden monopolise le ballon. Mais il faut reconnaître que c’est clairement un des meilleurs attaquants de l’histoire, aussi doué sur le dribble, que sur les appuis mais aussi dans son équilibre pour shooter à 3-points ou en pénétration. Le jeu de Houston est construit autour de lui, et il en tire le meilleur. Russell Westbrook est devenu un simple lieutenant. C’est dire si James Harden en impose, et il ne se contente pas de dribbler et shooter, puisqu’il est même devenu un redoutable intercepteur, et la variété des défenses pour le contrer montre son impact et l’oblige encore à s’améliorer.

4 – Luka Doncic
Bilan : Mavericks – 24v-15d – 6e à l’Ouest
Stats : 33 min, 29.1 pts, 9.7 rbds, 9.0 pds, 1.1 int, 0.1 ct, 4.3 bps, 47% tirs, 33% 3-pts, 80% LF

On a déjà tout écrit ou presque sur le phénomène slovène des Mavericks. Il n’est qu’en deuxième année et sa sélection de tirs est perfectible, et encore heureux ! C’est le nouveau roi du triple double et tout paraît facile avec lui. Très fort techniquement mais aussi physiquement pour résister aux contacts, il a la tête levée en permanence pour servir des coéquipiers. Il y a du Magic Johnson chez lui par sa vision du jeu, mais aussi son enthousiasme. Quand Dallas se hissera au sommet, il sera un MVP en puissance.

5 – Anthony Davis
Bilan : Lakers – 33v-7d – 1er à l’Ouest
Stats : 35 min, 27.1 pts, 9.4 rbds, 3.2 pds, 1.5 int, 2.6 ct, 2.4 bps, 50% tirs, 30% 3-pts, 86% LF

Il était attendu au tournant après le mélodrame de la saison passée, et il a fait taire toutes les critiques. C’est le meilleur intérieur de la NBA, capable de jouer 4 ou 5 selon les configurations, et il reste un superbe contreur. Son entente avec LeBron James est le moteur des Lakers et il semble capable de prendre la suite pour les années à venir. S’il reste aux Lakers évidemment. Seul bémol, cette fragilité physique. Il n’est jamais à 100% à cause de ses épaules, et il cumule les pépins comme dernièrement cette chute sur le coccyx.

Deuxième cinq : Kemba Walker, Jimmy Butler, Pascal Siakam, Kawhi Leonard, Nikola Jokic

Troisième cinq : Damian Lillard, Donovan Mitchell, Brandon Ingram, Jayson Tatum, Bam Adebayo

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés