Pariez en ligne avec Unibet
  • LA 2.21GOL1.65Pariez
  • IND2.27MIL1.61Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Rudy Gobert a retenu la leçon de Karl-Anthony Towns

Victime d’un 7/15 à 3-points de la part de Karl-Anthony Towns il y a trois jours, le Français s’est adapté pour prendre sa revanche.

Il y a trois jours, à Salt Lake City, Karl-Anthony Towns passait 29 points et 13 rebonds à Rudy Gobert (16 points, 14 rebonds), dont trois paniers à 3-points et deux passes décisives pour faire basculer le money time en faveur des siens (102-112). Il assurait alors que la présence de Rudy Gobert ne le motivait pas outre-mesure.

La réciproque n’était pas vraie avant la revanche à Minneapolis hier soir.

Après le 7/15 de son adversaire à 3-points, le Français était bien décidé à ne lui laisser aucun espace derrière l’arc. Ça a mal commencé avec une réussite sur la première possession du match après avoir perdu de vue KAT. Mais « Gobzilla » a vite pris le dessus sur son adversaire.

« Rudy a été super dans des situations qui sont inédites pour lui » tenait à souligner Quin Snyder après la rencontre, cité par le Deseret News. « Il a beaucoup de fierté, KAT joue différemment, il est dur à contenir. Mais Rudy a fait du très bon boulot, accompagné par les quatre autres gars sur le terrain. On était concentré. »

Beaucoup plus proche de lui, le joueur du Jazz a dressé le Wolf jusqu’au quatrième quart, où ce dernier a réussi deux 3-points importants, puis un autre quand le match était plié. Karl-Anthony Towns n’a pas du tout eu le même impact et termine avec 14 points à 5/10 dont 4/7 de loin et 10 rebonds, Rudy Gobert à 12 points à 5/8, 15 rebonds et 5 contres.

Et la victoire.

« Il a assuré, il était vraiment concentré » constate Donovan Mitchell. « Ils ont tous les deux le niveau All-Star, je pense que KAT avait pris le dessus lors du dernier match, mais Rudy a répondu comme un compétiteur, comme on s’y attendait. Je suis fier de lui. »

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires