Pariez en ligne avec Unibet
  • BOS1.69PHI1.99Pariez
  • SAN1.09CLE5.55Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Robert Covington, le rebondeur caché des Wolves

L’ancien shooteur/défenseur des Sixers va débuter au poste 4 à Minnesota, et il a profité de la présaison pour faire apprécier ses qualités de rebondeur.

Qui va épauler Karl-Anthony Towns dans la raquette des Wolves cette saison ? Les dirigeants ont recruté Noah Vonleh et Jordan Bell, et Gorgui Dieng est toujours là, mais Ryan Saunders a pour l’instant opté pour Robert Covington, arrivé des Sixers il y a quasiment un an, mais qui était à l’infirmerie depuis le 1er janvier.

Connu pour ses qualités de « 3&D », le voilà qui va débuter la saison comme ailier fort et il apprécie, au point de rester sur deux matches à 19 et 11 rebonds. Pas mal pour quelqu’un qui tourne en carrière à 5.5 prises par match.

« Ça n’a pas vraiment d’influence sur moi » réagit-il sur ce nouveau poste. « Je dois juste m’adapter et faire ce qu’on me demande. Il s’agit juste de revenir à mes débuts. Les gars sont très athlétiques et il faut utiliser d’autres qualités. J’ai joué ailier fort et pivot à une certaine époque, et j’ai gardé quelques habitudes ».

À Wiggins d’en faire autant…

Mesuré à 2m04 sans chaussures, Robert Covington a joué intérieur au lycée et en NCAA, et c’est en NBA qu’il s’est écarté pour devenir ce shooteur très dangereux à 3-points. Aujourd’hui, le voilà qui devient un spécialiste du rebond pour aider Karl-Anthony Towns. « Il envoie un message » estime l’intérieur All-Star des Wolves. « Les gens n’ont pas étudié son jeu, sa personnalité ou son passé. Il joue comme ça depuis un moment. Il a dû devenir un arrière pour être en NBA. Il a fait ce qu’il fallait pour mettre sa famille à l’abri et jouer à ce niveau. Maintenant, il montre simplement ce qu’il sait faire aux postes 4 et 5 ».

« 4 et 5 » car Ryan Saunders envisage carrément de le faire jouer pivot dans des configurations « small ball », et il aimerait que Covington soit un exemple pour le reste de l’équipe. Notamment… Andrew Wiggins.

« Robert sait qu’il doit être un meilleur rebondeur pour nous ayons du succès » explique le jeune coach de Minnesota au Star-Tribune. « Mais il n’est pas le seul joueur que nous avons mis au défi. On souhaite que Andrew (Wiggins) devienne un meilleur rebondeur. On doit être de meilleurs rebondeurs sur les ailes, à l’arrière, car ça apporte du rythme. Si vos arrières et vos ailiers peuvent prendre des rebonds, ça ouvre le terrain ».

Robert Covington Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2013-14 HOU 7 5 42.9 36.4 0.0 0.3 0.4 0.7 0.0 0.4 0.3 0.1 0.0 2.3
2014-15 PHL 70 28 39.6 37.4 82.0 0.9 3.6 4.5 1.5 2.7 1.4 1.8 0.4 13.5
2015-16 PHL 67 28 38.5 35.3 79.1 1.0 5.3 6.3 1.5 3.5 1.6 2.1 0.6 12.8
2016-17 PHL 67 32 39.9 33.3 82.2 1.4 5.1 6.5 1.5 3.0 1.9 2.0 1.0 12.9
2017-18 PHL 80 32 41.3 36.9 85.3 0.7 4.7 5.4 2.0 3.0 1.7 1.6 0.9 12.6
2018-19 * All Teams 35 34 43.1 37.8 76.4 0.8 4.7 5.5 1.3 3.6 2.1 1.3 1.3 13.3
2018-19 * MIN 22 35 43.3 37.2 77.3 1.0 4.8 5.7 1.5 3.7 2.3 1.1 1.1 14.5
2018-19 * PHL 13 34 42.7 39.0 73.9 0.5 4.6 5.2 1.1 3.5 1.9 1.7 1.8 11.3
2019-20 MIN 22 28 45.5 36.9 90.2 0.8 4.5 5.3 1.1 3.0 1.3 1.6 0.9 12.5
Total   348 30 40.5 36.1 81.9 0.9 4.6 5.5 1.5 3.0 1.6 1.8 0.8 12.7

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minnesota Timberwolves en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés