Mondial
2019
Mondial
2019
FRA67
AUS59
ARG75
ESP95
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Team USA : les forfaits de dernière minute ne seront pas oubliés

Directeur de Team USA, Jerry Colangelo prévient que les superstars qui ont fait l’impasse sur la Coupe du monde n’auront aucun passe-droit.

Pour la première fois de leur histoire, les Etats-Unis ne termineront pas dans le Top 6 d’une Coupe du monde, et c’est un vrai camouflet pour « les maîtres du monde » comme les surnomme Vincent Collet. Les autres nations ont progressé, le collectif n’était pas en place et l’effectif était très modeste avec seulement deux All-Stars 2019.

Du côté de la Fédération, qui avait établi une liste de 35 joueurs pour le double Coupe du monde – Jeux olympiques, on prévient qu’on n’aura pas la mémoire courte au moment d’aller à Tokyo dans un an…

« Je peux simplement dire, et c’est plus fort que moi, qu’on a noté et qu’on se souviendra de ceux qui pensaient venir à la guerre avec nous et qui ne sont pas venus » lance sur ESPN Jerry Colangelo, le patron de Team USA et président de la fédération. « Je crois fermement qu’on compose avec ce qu’on a en main. Tout ce que nous pouvions faire, et nous l’avons fait, c’est d’avoir les engagements de beaucoup de joueurs. Avec ça en main, on était raisonnablement confiant sur le fait qu’on puisse avoir une très bonne équipe sur le terrain. Personne n’avait anticipé les défections que nous avons eues. »

L’aide des équipes et des agents

Très déçu d’avoir embarqué Gregg Popovich dans cette galère, Jerry Colangelo ne veut pas blâmer le coach, ni les joueurs présents. Il pense déjà à Tokyo 2020 puisque les Américains, même 7e ou 8e, ont leur billet en poche.

« On va laisser la poussière disparaître, et les choses se calmer un peu. Evidemment, je pense toujours à demain, ce qui signifie que ça va arriver vite car il faut qu’on agisse ensemble pour les Jeux olympiques. On a besoin de la coopération des équipes, des agents et il y aura des entretiens en tête-à-tête avec les joueurs pour renforcer les engagements. Je vais être nerveux à l’idée de contacter ceux qui souhaitent venir et veulent jouer. Mais je vais être clair : il s’agira autant de savoir qui nous ne voulons pas, et qui nous voulons« .

En clair, les superstars qui ont fait l’impasse sur la Coupe du monde n’auront aucun passe-droit pour Tokyo 2020.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés