Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Pour Tobias Harris, les Sixers sont meilleurs qu’avant la free agency

Toronto a perdu Kawhi Leonard, Boston a laissé filer Kyrie Irving et Al Horford tandis que les Nets devront patienter pour voir Kevin Durant à l’œuvre. Du coup, les Sixers se frottent les mains…

Nombreux sont les joueurs majeurs qui ont décidé de voir si l’herbe était plus verte ailleurs. Tobias Harris a pris le contrepied de la tendance en rempilant chez les Sixers.

« Les bonnes personnes pour remporter le titre »

Son père, qui est également son agent, lui avait promis la saison dernière qu’il parviendrait à lui trouver un contrat proche du « super max ». C’est désormais chose faite puisque le poste 3-4 a signé pour 180 millions de dollars sur cinq ans. Interrogé par Mike Greenberg, Jalen Rose et Jay Williams pour ESPN, l’ancien Clipper s’est expliqué.

« Je voulais être dans une situation où je savais qu’on avait les bons éléments pour remporter un titre. On a eu un aperçu intéressant la saison dernière en faisant les playoffs et en allant au second tour. Lors de mon rendez-vous avec les Sixers, l’accent a beaucoup été mis sur la volonté de faire venir les bonnes personnes afin de remporter le titre. On a ajouté ces pièces et je suis enthousiaste pour la suite. Il y a aussi cette culture, avec le coach, Brett Brown, Elton Brand et le talent qu’on a en tant qu’équipe. Ce discours m’a convaincu ».

Al Horford pour valider son choix

Certes, Philly a laissé filer son autre free agent d’envergure, Jimmy Butler, mais a récupéré une très bonne contrepartie avec Josh Richardson. Et au delà de l’arrivée de l’ancien arrière du Heat, pour Tobias Harris, c’est l’annonce de la potentielle arrivée d’Al Horford qui a définitivement fait pencher la balance.

« Je savais que tout pouvait arriver à tout moment durant la free agency. Jimmy a pu avoir ce qu’il voulait en allant à Miami. C’est un super joueur, je ne lui souhaite que le meilleur. Mais quand j’ai entendu qu’on avait une chance de récupérer Al Horford, ça m’a rendu encore plus motivé à l’idée de rester et de signer mon contrat. Je sais quel genre de joueur Al est, quel genre de professionnel il est, ce qu’il apporte dans le vestiaire aux équipes dans lesquelles il joue. Je suis enthousiaste par rapport à tout ça. J’ai l’impression que notre équipe est meilleure maintenant qu’avant la free agency. À nous de trouver la bonne alchimie pour faire fonctionner tout ça ».

2020, l’heure des Sixers ?

Contrairement à la saison dernière, le temps joue aussi en faveur des Sixers. Et si on ajoute la conjoncture de la ligue, avec des forces en présence mieux réparties, Philly a de quoi être optimiste.

« Avec le temps, on le sera. Si on regarde l’année dernière, ce qui nous a fait mal, c’est le timing de tout ce qu’il s’est passé. Quand notre équipe s’est retrouvée au complet, on n’a pas eu plus de 25 matchs pour construire cette cohésion. Avec le temps qu’on va avoir dès le camp d’entraînement avec tout le monde sur pied, avec des personnalités dynamiques qui forment notre groupe, ce sera à nous de mettre tout ça en place. Mais je pense vraiment que notre équipe sera meilleure. Il faut aussi regarder la NBA, avec les changements de l’intersaison. Chaque équipe dans la ligue peut penser qu’elle a le champ libre désormais. On va essayer d’en tirer profit ».

Avec le récent départ de Kawhi Leonard, les Sixers s’imposent comme l’un des deux grands favoris de la conférence Est pour l’an prochain, avec les Bucks de Giannis Antetokounmpo.

Tobias Harris Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2011-12 MIL 42 11 46.7 26.1 81.5 0.7 1.7 2.4 0.5 1.1 0.3 0.7 0.2 5.0
2012-13 * All Teams 55 24 45.5 31.5 75.2 1.3 3.9 5.2 1.3 2.2 0.6 1.2 0.8 11.0
2012-13 * MIL 28 12 46.1 33.3 88.5 0.6 1.4 2.0 0.5 1.1 0.3 0.6 0.3 4.9
2012-13 * ORL 27 36 45.3 31.0 72.1 2.1 6.4 8.5 2.1 3.3 0.9 1.8 1.4 17.3
2013-14 ORL 61 30 46.4 25.4 80.7 1.4 5.5 7.0 1.3 2.3 0.7 1.3 0.4 14.6
2014-15 ORL 68 35 46.6 36.4 78.8 1.1 5.3 6.3 1.8 2.0 1.0 1.7 0.5 17.1
2015-16 * All Teams 76 33 46.9 33.5 83.1 1.3 5.5 6.7 2.2 2.0 0.9 1.4 0.5 14.7
2015-16 * ORL 49 33 46.4 31.1 78.4 1.5 5.5 7.0 2.0 1.9 1.0 1.6 0.6 13.7
2015-16 * DET 27 34 47.7 37.5 91.1 0.9 5.3 6.2 2.6 2.3 0.7 1.1 0.4 16.6
2016-17 DET 82 31 48.0 34.6 84.1 0.8 4.3 5.1 1.7 1.6 0.7 1.2 0.5 16.1
2017-18 * All Teams 80 33 46.0 41.1 82.9 0.7 4.7 5.5 2.4 2.1 0.9 1.3 0.4 18.6
2017-18 * DET 48 33 45.1 40.9 84.6 0.8 4.3 5.1 2.0 1.9 0.7 1.1 0.3 18.1
2017-18 * LAC 32 35 47.3 41.4 80.0 0.7 5.3 6.0 3.1 2.3 1.2 1.7 0.6 19.3
2018-19 * All Teams 82 35 48.7 39.7 86.6 0.8 7.0 7.9 2.8 2.2 0.6 1.8 0.5 20.1
2018-19 * LAC 55 35 49.6 43.4 87.7 0.7 7.2 7.9 2.7 2.2 0.7 2.0 0.4 21.0
2018-19 * PHL 27 35 46.9 32.6 84.1 1.2 6.7 7.9 2.9 2.3 0.4 1.6 0.5 18.2
Total   546 30 47.0 36.4 82.2 1.0 5.0 6.0 1.9 2.0 0.7 1.4 0.5 15.5

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Philadelphia 76ers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés