Summer
League
Summer
League
MIN92
MEM95
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Prolonger Kawhi Leonard, la nouvelle mission des Raptors

Après cette saison terminée en apothéose, Fred VanVleet pense par exemple que les Raptors ne pouvaient pas mieux faire pour conserver leur superstar.


« On espère qu’il va revenir. » Ce désir a été exprimé par plusieurs Raptors, ce dimanche à l’occasion de leur interview de fin de saison. On ne prend pas trop de risque en écrivant que ce discours est unanime : tout le monde à Toronto a l’espoir de voir Kawhi Leonard prolonger son aventure canadienne cet été.

Le MVP des Finals en titre a comblé tout un pays cette saison et a lui-même eu de quoi être comblé. Non seulement il a retrouvé la santé, sa priorité absolue au moment de débarquer au Canada, mais il a également connu un parcours en playoffs tout bonnement exceptionnel, tant personnellement que collectivement, dans une ville qui a vibré comme jamais pour son équipe et lui.

Alors concrètement, quels autres arguments auraient pu être mis en avant pour le convaincre de rester ?

Aucun rétorque en Fred VanVleet : « Je pense que de notre côté, il n’y a rien d’autre qu’on puisse faire. Les joueurs, la ville, la franchise, les coaches, mes coéquipiers, tout le monde a fait sa part, son boulot. La meilleure façon de recruter quelqu’un est de rester soi-même tout au long de l’année. Et je pense qu’il sait ce qu’il en est et pourquoi cet endroit est unique. »

« Il peut changer toute la franchise »

Certes, mais Kawhi Leonard pourrait aussi voir en cette année parfaite une forme d’accomplissement qui le pousserait à s’en aller vers d’autres cieux et d’autres défis. « Si c’est suffisant, ça l’est, poursuit le « back-up » de Kyle Lowry. « Si non, ça ne l’est pas. On adorerait tous qu’il revienne mais si ce n’est pas le cas, on avancera. Ce n’est pas la fin du monde. Il est venu et a fait ce qu’il devait faire : offrir un titre à cette ville. Il a gagné le droit d’être libre et de faire ce qu’il veut de sa carrière. On le respectera et on l’admirera. »

Mais pas trop non plus, car dans le cas où Kawhi Leonard rejoignait une autre équipe, « on lui botterait le cul ! », prévient Fred VanVleet en souriant. « Ne soyons pas stupides », reprend de son côté Danny Green, qui sera aussi free agent cet été, « sa décision va affecter la décision de beaucoup d’autres. Il peut changer toute la franchise. »

Outre Kawhi Leonard et Danny Green, Marc Gasol est également susceptible d’aller voir ailleurs puisqu’il dispose, comme l’ailier, d’une « player option » de 25 millions de dollars. Et pour l’Espagnol aussi, son coéquipier est sur une autre planète : « Je ne crois pas qu’il y ait un autre joueur de son calibre en ce moment dans la ligue. Il s’est mis sur son propre piédestal. »

Pour le récompenser, Nick Nurse pense que les Raptors peuvent lui offrir un beau contrat. Mais le coach non plus n’a aucune idée de ce que son joueur a en tête : « Il doit prendre une décision très rapidement, dans les prochaines semaines. Il a fait une belle saison et les gens l’aiment ici mais je ne sais pas vraiment. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toronto Raptors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés