NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
ATL129
IND117
NYK122
NOR112
MIA86
BRO84
CHA
POR1:00
ORL
HOU1:00
TOR
OKC1:00
DAL
SAC1:30
LAC
MIN4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA2.46POR1.53Pariez
  • ORL1.88HOU1.89Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

LeBron James soutient NBA 2K au procès sur la propriété intellectuelle des tatouages

En 2016, la société Solid Oak Sketches, qui gère les droits de reproduction de plusieurs créateurs de tatouages, avait attaqué Take-Two Interactive et Visual Concepts, les deux éditeurs de NBA 2K.

La question de la propriété intellectuelle sur les tatouages se posait alors puisque Solid Oak Sketches estimait que les tatouages de certains joueurs – LeBron James ou Kobe Bryant, par exemple – étaient considérés comme des créations privées, donc non exploitables à des fins commerciales.

Vendredi, l’ailier des Lakers a livré une déclaration au tribunal fédéral de New York pour soutenir les éditeurs de NBA 2K.

« De ce que je comprends, mes tatouages font partie de mon corps et de mon apparence », écrit le quadruple MVP. « Et j’ai le droit d’avoir mes tatouages visibles pour les gens ou les entreprises quand elles représentent ce que je suis. J’ai toujours pensé avoir le droit de céder sous une licence ce à quoi je ressemble pour le merchandising, mes apparitions télé, les œuvres créatives comme les jeux vidéos. »

LeBron James pointe également le timing de cette bataille judiciaire, expliquant qu’il n’est pas logique pour lui de devoir toute sa vie négocier avec ses tatoueurs lorsqu’il accepte qu’on le représente.

« Je suis professionnel depuis quinze ans et c’est la première fois qu’on me suggère que je ne peux pas autoriser mon image sans la permission des tatoueurs qui ont dessiné mes tatouages. Aucun ne m’a jamais dit que j’avais besoin de sa permission pour montrer mes tatouages, même s’il était clair que j’étais un basketteur, donc quelqu’un de public. »

Ne comptez pas sur l’ailier des Lakers pour être modélisé dans un jeu vidéo sans ses tatouages.

« Chacun de mes tatouages a été imaginé pour illustrer une partie importante de ma vie. Ils font partie de mon personnage et de mon identité. Si on ne montre pas mes tatouages, ce ne serait pas vraiment moi. »

Solid Oak Sketches réclame 1.1 million de dollars aux éditeurs de NBA 2K et on rappèlera que d’autres sociétés de jeu vidéo (UFC Undisputed 3…) ont déjà dû passer à la caisse pour avoir utilisé des tatouages sans l’autorisation des créateurs.

2018-08-24 Declaration [dckt 134_0] by eriqgardner on Scribd

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires