Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Les Grizzlies n’ont pas changé !

Zach Randolph, Tony Allen et Vince Carter ne sont plus là, mais l’esprit « Grit & Grind » perdure. Pour preuve, les deux victoires des Grizzlies ont été obtenues en laissant leurs adversaires à moins de 40% aux tirs, tout en provoquant plus de 17 balles perdues. Les Pelicans et les Warriors s’attendaient à affronter une équipe de Memphis moins expérimentée et moins accrocheuse, mais l’agressivité transpire toujours de cette équipe.

« Je suis vraiment très satisfait de tout ça, et les gars adhèrent au système » apprécie David Fizdale, interrogé dans le Commercial Appeal. « Comme je l’ai déjà dit, mon assistant J.B. Bickerstaff a vraiment pris le contrôle de notre défense, et il a mis en place un système qui nous donne une chance. »

« Le « Grit & Grind » est une mentalité »

Pour compenser la perte de joueurs de métier, les Grizzlies ont décidé de miser sur la vitesse et les qualités athlétiques d’éléments plus jeunes, comme Andrew Harrison, Jarrell Martin ou encore Dillon Brooks.

« On est vraiment actif » souligne Marc Gasol, qu’on n’a pas vu courir aussi vite depuis des lustres. « Les gars se donnent à fond dans ce qu’ils font. Il s’arrachent sur les ballons, et bien sûr il y a des erreurs. Mais je pense que notre détermination et notre envie de nous battre permettent de passer outre. Même si certaines équipes feront des séries contre nous, on ne perd pas notre sang-froid, et on s’accroche. »

Cette agressivité ne concerne pas uniquement la défense puisque la titularisation d’Andrew Harrison est LA très bonne idée de ce début de saison. L’ancien prodige apporte de la création en attaque, et soulage donc Mike Conley. Leur tandem fonctionne parfaitement, et leur maladresse face aux Warriors n’a pas été pénalisante puisqu’ils créent des brèches.

Les nouveaux venus, comme Tyreke Evans ou le rookie Dillon Brooks qui sortent du banc, jouent sans complexe, et cette prise de risque s’est par exemple traduite par un 15-0 dans le 3e quart-temps face aux Warriors. Ces Grizzlies n’ont rien à perdre cette saison, et s’ils défendent bien, tout peut arriver…

« Comme je l’ai déjà, le « Grit & Grind » est une mentalité » conclut Mike Conley. « Beaucoup de gars ont ça au fond d’eux. Rien n’a changé, et on doit bien défendre si on veut gagner des matches. »

Prochaine étape, un déplacement ce soir à Houston où la défense des Grizzlies sera mise à rude épreuve.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Memphis Grizzlies en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés