Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Boris Diaw : « Tant que je peux encore aider l’équipe de France, je jouerai »

Revenu en Pro A avec Levallois cet été faute de trouver un contrat en NBA, Boris Diaw va pouvoir continuer son aventure avec l’équipe de France. Si les Tricolores évoluant en NBA ne seront pas libérés pour les matches de qualifications pour la Coupe du monde 2019, en revanche, le capitaine des Bleus pourra de fait être disponible, comme il l’a confirmé dans l’émission de SFR Sport Buzzer lundi soir.

« Je peux jouer ces qualifs. Le fait d’être en France me rend qualifiable pendant les fenêtres de qualification. »

« Si on me propose un contrat jusqu’à la fin de la saison, je crois que je retournerai en NBA »

https://twitter.com/SFR_Sport/status/917495853740380162

Evasif sur son avenir avec la sélection nationale depuis l’Euro en septembre dernier, Boris Diaw n’a pas donné d’échéances précises pour la suite. Tant qu’il se sent apte à aider les Bleus, il est disposé à le faire.

« La question est de savoir à chaque fois si je prends ma retraite. Je ne sais pas si je vais faire la Coupe du monde 2019, je ne peux pas me projeter, parler de plus tard », a-t-il déclaré. « Je peux simplement dire comment je me sens à l’instant présent. Aujourd’hui je me sens bien, et je trouve que je peux encore aider donc je joue. Quand ce ne sera plus le cas, j’arrêterai. »

Boris Diaw (240 sélections) va donc continuer à contribuer et pourrait faire le plus grand bien aux Bleus durant cette campagne de qualification, à moins qu’il ne retrouve un contrat en NBA en cours de saison. Non conservé par Utah durant l’été, « Babac » dispose d’une clause dans son contrat avec les Metropolitans pour rejoindre les Etats-Unis.

Interrogé plus tôt dans la journée dans l’émission Basket Time sur RMC, il n’a pas caché son intention de traverser à nouveau l’Atlantique, dès que possible.

« Je n’ai pas reçu de proposition du tout cet été. Après le 15 juillet, j’étais à l’écoute. Différentes équipes étaient intéressées mais il n’y a jamais eu de proposition. Si on me propose un contrat jusqu’à la fin de la saison, je crois que je retournerai en NBA. Je n’ai aucune prétention financière, le « SMIC NBA » me va pas mal (rires). Mais je ne me ferme aucune porte. Si un club européen me fait une proposition, je l’étudierai. »

Pas intéressé par un poste de sélectionneur

Joueur loué pour son QI basket et son intelligence hors des parquets, Boris Diaw pourrait en tout cas avoir un destin d’entraîneur tout tracé. Mais il balaie cette hypothèse d’un revers de la main, préférant couper du monde du basket pour s’adonner à ses nombreuses passions après la fin de sa carrière.

« Sélectionneur ? Ce n’est pas quelque chose qui pourrait me tenter. Il y a beaucoup de sacrifices pendant une carrière de joueur. Quand je prendrai ma retraite, j’aimerais être assez libre, voyager… Entraîneur ou sélectionneur, c’est à plein temps. »

Il ne reste donc plus qu’à profiter des dernières années de Boris Diaw sur les parquets avant une retraite bien méritée.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés