NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • LOS1.52MIA2.7Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Paul Pierce regrette le manque de compétitivité de la nouvelle génération

NBA: SEPT 26 LA Clippers Media DayS’il a décidé de repartir pour une dernière danse, Paul Pierce (39 ans ce 13 octobre) a également avoué qu’il signerait un dernier contrat (d’un jour) à Boston pour prendre sa retraite, comme il se doit, sous la tunique verte où il a fait l’essentiel de son immense carrière. 

« Une génération pas aussi affamée »

Mais actuellement chez les Clippers, avec son ancien coach à Boston, Doc Rivers, l’ailier vétéran a profité de ses dernières obligations médiatiques pour en rajouter une couche sur le combat des générations. Et notamment sur la décision de Kevin Durant de rejoindre les Warriors… après avoir été tout proche de les battre en playoffs !

« Je suis de la vieille école. Pour moi, quand on veut être le meilleur, il faut battre les meilleurs », entonne Pierce sur Sirius XM. « Aujourd’hui, tous ces gars sont potes, et c’est un peu comme si Bird et Magic décidaient de jouer dans la même équipe. La compétition est ce qui fait que la ligue est intéressante. Je pense qu’Oklahoma était un vrai prétendant au titre, et ils avaient Golden State dans les cordes. Je comprends quand il s’agit de stars qui sont dans des équipes qui ne gagnent pas. Et ils en ont marre de perdre, de ne pas faire les playoffs ou de se faire jeter dès le premier tour. J’ai été dans cette situation et j’aurai pu partir de Boston il y a bien longtemps. Mais je suis resté et j’ai tenu le coup. »

Finaliste en 2012 face au Heat, et trois fois finaliste de conférence (2011, 2014, 2016), le Thunder de Durant s’est approché du titre ultime à bien des reprises. Et c’est ça qui chiffonne Pierce le plus.

« Quand on est si près du but et qu’on est un compétiteur, on ne va pas rejoindre l’équipe qui vient de vous foutre dehors ! C’est mon avis personnel. Mais je pense qu’on a une nouvelle génération de joueurs qui ne sont pas aussi compétiteurs ou affamés que nous l’étions avec ma génération. »

Si l’on reprend le fil des générations, on constate de fait qu’un Michael Jordan, et un Kobe Bryant dans son immédiate succession, ont été quasiment des prédateurs, des gagneurs presque maladifs. Aujourd’hui, comme le souligne Pierce, on ne retrouve plus cette folie furieuse de gagner chez LeBron James, Stephen Curry ou Kevin Durant…

Une question générationnelle ou tout simplement contextuelle ?

Mais tout est question de contexte aussi. Pour Pierce en l’occurrence, il ne faut pas comparer le Big Three des Celtics et la Super Team des Warriors.

« Oui, ça me dérange un peu parce qu’on avait construit notre équipe grâce à des échanges. C’est comme ça qu’on est censé faire pour construire notre équipe. Parfois, il y a de la chance et les choses se passent bien mais ce n’est pas comme si Ray et Kevin étaient free agent l’été avant [qu’on les récupère]. La preuve, c’est que Kevin a pris une semaine avant de se décider à venir nous rejoindre, après le transfert de Ray. Maintenant, on l’a vu avec LeBron comme avec Durant, ils étaient free agent avant de rejoindre leur équipe. Nous, ça c’était fait par les échanges. Les équipes essaient de faire pareil. »

Comme l’expliquait récemment Draymond Green sur un plateau télé, ce n’est pas parce que cette nouvelle génération s’entend bien en dehors des parquets qu’ils ne sont pas non plus de féroces compétiteurs une fois sur ces mêmes parquets. La différence tient cependant au fait que les « réunions » de stars sont désormais de plus en plus courantes.

En même temps, le règlement NBA permet ce genre de pratiques… Egalement secoué par l’onde de choc de l’arrivée de Durant près de la faille de San Andreas, et même critiqué par le logo Jerry West sur le sujet,  Adam Silver a décrété qu’on ne l’y reprendrait plus. L’avenir nous le dira !

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Golden State Warriors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés