Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

La course au MVP : qui pour déloger Stephen Curry ?

NBA: FEB 28 Kings at LakersChaque mardi, Basket USA vous propose le Top 5 des candidats au titre de Most Valuable Player 2015.

Meilleur joueur de la meilleure équipe, Stephen Curry continue d’occuper la première place de notre classement alors qu’on se dirige tout doucement vers la moitié de saison, mais le titre de MVP est encore loin et ses concurrents nombreux.

James Harden est sûrement le plus dangereux d’entre eux. L’arrière des Rockets évolue à un super niveau mais son équipe traverse une mauvaise passe (4v-6d). Une situation similaire à celle de Marc Gasol, certes moins impressionnant dans les chiffres mais pas moins dans l’impact, même si les Grizzlies ont eux aussi un peu souffert ces derniers temps (5v-5d).

Un peloton très dense

Outre James Harden et Marc Gasol, on trouve un grand nombre d’outsiders tous capables de faire une apparition dans la deuxième moitié de notre Top chaque semaine.

Dans le désordre, on trouve évidemment Kyle Lowry, l’un des joueurs les plus sous-estimés et l’un des nouveaux visages présents cette année au même titre que Jimmy Butler, John Wall ou Damian Lillard, qu’on a parfois tendance à oublier. Un parfum de renouveau certes très plaisant mais il ne faut pas omettre certains joueurs plus connus comme Blake Griffin, LaMarcus Aldridge, Pau Gasol et Chris Paul.

Il ne leur manque pas grand-chose

On le sait, les statistiques individuelles ne sont pas le seul facteur pour être MVP et vu le niveau des joueurs précédemment cités, il suffit parfois d’une lacune dans un domaine (pas assez de victoires, des matches manqués pour blessure) pour être relégué au stade de « mentions ».

Parmi ces joueurs concernés, il n’y a que de lourd : Anthony Davis, sans doute l’un des gros favoris si seulement son équipe était qualifiée pour les playoffs. Russell Westbrook et Kevin Durant, monstrueux individuellement mais trop souvent absents cette saison ou encore Tim Duncan, impressionnant pour ses 38 ans.

DeMarcus Cousins, Monta Ellis et LeBron James, qu’on considère comme moins bon cette saison alors qu’il est le seul joueur avec Stephen Curry à faire partie du Top 10 des scoreurs et passeurs, méritent aussi que leur nom soient cités même s’ils nous paraissent plus loin.

Enfin, cette liste ne serait pas complète sans parler de ceux qui dominent actuellement la conférence Est : les Atlanta Hawks. Un vrai collectif dont il faudra bien ressortir des individualités si Atlanta continue d’engranger les victoires. Le futur nous dira s’il s’agit de Paul Millsap ou plutôt de Jeff Teague.

Bref, avec une liste de poursuivants aussi talentueux, Stephen Curry va avoir du pain sur la planche pour conserver sa première place jusqu’à la fin de saison et 2015 s’annonce d’ores et déjà passionnante.

1. Stephen Curry

Bilan : Warriors – 27v-5d – 1er à l’Ouest
Stats : 33.3min, 23.0pts, 5.2rbds, 7.8pds, 2.2ints, 0.2ct, 3.2bps, 49.2% tirs, 38.8% 3pts, 92.2% LF

Si Stephen Curry est notre MVP, ça n’est pas pour rien. Alors que les Warriors venaient de perdre deux matches, le meneur a enfilé son costume de patron pour mener son équipe à la victoire à 4 reprises avec 22.3pts, 8.3pds et 2.8ints en seulement 30.6min de temps de jeu.

Deuxième des votes pour le All-Star Game, Stephen Curry est plus populaire que jamais et son attitude plus qu’impeccable sur comme en-dehors des parquets séduit toute la planète basket.

2. James Harden

Bilan : Rockets – 23v-11d – 5e à l’Ouest
Stats : 36.8min, 27.0pts, 5.9rbds, 6.5pds, 1.9int, 1.0ct, 3.9bps, 43.8% tirs, 36.0% 3pts, 89.1% LF

Cet été, James Harden affirmait être le meilleur arrière de la ligue et pour le coup, il semble bien décidé à prouver qu’il avait raison.

Le problème, c’est que les Rockets connaissent actuellement une mauvaise période et même si James Harden n’en est pas le premier responsable, cela a forcément un impact. Heureusement pour lui, plusieurs de ses concurrents (Gasol, Lowry, Wall) ont eu des problèmes similaires. Il garde donc sa seconde place mais prend du retard sur Stephen Curry.

3. Kyle Lowry

Bilan : Raptors – 24v-10d – 3e à l’Est
Stats : 34.5min, 20.6pts, 4.7rbds, 7.6pds, 1.6int, 0.2ct, 2.3bps, 44.9% tirs, 35.1% 3pts, 81.3% LF

Joueur du mois de décembre à l’Est, kyle Lowry a porté les Raptors en l’absence de DeMar DeRozan, mais malheureusement pour eux, la fatigue commence à se faire sentir.

Revenus d’un road trip difficile où ils se sont inclinés 4 fois en 6 matches, les Raptors ont perdu leur première place à l’Est mais on a tout de même choisi de laisser la troisième place de notre classement à Kyle Lowry car celui-ci n’a pas démérité.

Désormais, on a hâte de voir l’impact qu’aura sur lui le retour de DeMar DeRozan (prévu jeudi).

4. Jimmy Butler

Bilan : Bulls – 25v-10d – 2e à l’Est
Stats : 40.0min, 21.9pts, 6.2rbds, 3.3pds, 1.6int, 0.7ct, 1.5bp, 48.1% tirs, 34.4% 3pts, 83.4% LF

21.7 pts, 6.8 rbds, 3.5 pds, 1.9 int… Non, ce ne sont pas les moyennes de Jimmy Butler sur les 5 derniers matches, mais les statistiques de Paul George en 2013-2014. La ressemblance est si frappante qu’il n’y a même pas besoin de la commenter. Il est d’ailleurs amusant de constater que Paul George était justement troisième de notre première édition de la Course au MVP de 2014.

Dans le cas de Jimmy Butler, le plus impressionnant est qu’il réalise cela sans forcer et sans être la première option de son équipe.

5. Damian Lillard

Bilan : Blazers – 27v-8d – 2e à l’Ouest
Stats : 36.1min, 22.2pts, 5.0rbds, 6.4pds, 1.5int, 0.2ct, 2.6bps, 46.0% tirs, 39.3% 3pts, 87.1% LF

Avec ses 6.6 points de moyenne dans le quatrième quart-temps, Damian Lillard est avec Carmelo Anthony et Dwyane Wade, l’un des meilleurs scoreurs de la ligue dans les 12 dernières minutes.

Incroyablement clutch, il tourne à plus de 26 points et 7 passes sur les dix derniers matches et malgré un LaMarcus Aldridge toujours très solide, sa présence reste essentielle et son rôle dans le succès des Blazers incontestable.

Mentions spéciales

Russell Westbrook, Blake Griffin, LaMarcus Aldridge, John Wall, Anthony Davis, Marc Gasol et Pau Gasol.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés