Summer
league
Summer
league
MIA120
MEM118
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Evan Fournier : « Rudy Gobert est une proie facile pour chambrer »

Evan Fournier : Vendredi matin, le compte Twitter de Busa a servi de règlement de compte humoristique entre coéquipiers de l’équipe de France. Au cœur des séries de piques ironiques, la digression de Rudy Gobert sur son shoot extérieur dans l’interview que nous avions publié le matin même. Lecteur assidu, Evan Fournier a immédiatement réagi sur le réseau social en chambrant gentiment le pivot du Jazz. Edwin Jackson s’en est également mêlé. Le hasard du calendrier faisant bien les choses, nous sommes à Charlotte depuis jeudi soir pour suivre le déplacement du Magic, et nous sommes allés recueillir une réaction plus officielle et plus poussée auprès de More Champagne, avant le shootaround  matinal. Il n’a pas fallu trop insister pour que le médaillé de bronze nous raconte la scène à l’origine de ses moqueries amicales.  

tweet-fournier

« La veille du match contre l’Espagne, après un gros entraînement on avait un quart d’heure, vingt minutes pour nous. Moi j’étais dans un coin avec Nico, Edwin, Rudy, Kim et Thomas. Chacun faisait ses trucs et moi j’étais en binôme avec Rud, on faisait cinq minutes chacun (il commence à rigoler). Bon au début il fait ses hooks, ses petits trucs et ses lancers francs, et je lui dis « oué Rudy, c’est bien, c’est bien ».

Et là il commence à s’éloigner de plus en plus, il prend un tir, deux tirs, trois tirs (rires). Il commence à faire des jab, des step back, des reverse. Tout le monde le regardait et personne ne disait rien, mais tu voyais qu’il se sentait trop frais. Et bon forcément, il en a mis deux ou trois. Il n’était pas du tout ridicule mais il se parlait tout seul, il faisait « oh wow, nice » en faisant ses moves (éclat de rire). Il se faisait son NBA 2K tout seul. »

« Il se fait son NBA 2K tout seul »

« À un moment, il enchaîne step back, spin move et shake, il tire, il le met et il me regarde en me disant « I’m cold bro ». On s’est tapé un fou rire, le gars se prenait trop au sérieux, c’était à pleurer de rire. Evidemment on l’a tous chambré, on l’a exterminé même. Lui ne le prenait pas mal, il répondait (en imitant une voix sérieuse) « oh les gars je vous jure, je peux les mettre ».

Rudy, il comprend pas, on lui dit tout le temps : « Arrête de parler, mets-les en match et ça fermera la gueule à tout le monde. Mais arrête de te promouvoir comme ça comme un gamin, c’est pour ça que tout le monde te taille. » Au lieu de dire « oué j’en mets quinze à l’entraînement, je progresse, ça avance, je vais les mettre en match », il devrait rester tranquille et les mettre vraiment en match. Là il pourra lui aussi tailler…

Rudy c’est une proie facile, c’est ça qui est trop marrant avec lui. En plus il court vite donc c’est encore plus drôle. »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *